Aube : une femme entre la vie et la mort après avoir été défenestrée par son compagnon

Police

VIOLENCES - Le pronostic vital d'une femme est engagé ce dimanche après avoir été défenestrée la veille au soir dans l'Aube. Le principal suspect, son compagnon, est connu par la police. Il a été placé en garde à vue pour "tentative d'homicide" aggravée.

Alcoolisé, un homme aurait poussé sa compagne par la fenêtre après lui avoir asséné des coups, ce samedi 10 novembre, à Troyes. Le pronostic vital de cette dernière est engagé, selon une information du quotidien local L’Est Eclair. L'homme, connu des services de police, était encore en garde à vue ce dimanche.

L'homme présentait "1,6 gramme d'alcool dans le sang"

Les faits ont eu lieu ce samedi vers 18h, d’après le récit du quotidien local. Au premier étage d’un immeuble, une violente dispute éclate au sein du couple formé depuis "quelques semaines". L’homme, âgé d’une quarantaine d’années, comme la victime, aurait alors frappé son interlocutrice avant de la pousser par la fenêtre. Selon une source proche de l'enquête citée par l’AFP, les analyses toxicologiques menées en garde à vue ont révélé que le suspect avait "1,6 gramme d'alcool dans le sang". 

Lire aussi

Le pronostic vital de la victime, transportée à l'hôpital dans un "état critique", est "toujours engagé" ce dimanche, tandis que le suspect est en garde à vue. L'homme est connu de la justice pour des faits de violence. Une enquête est ouverte pour tentative d’homicide aggravé et violence sur dépositaire de l’autorité, à la suite d'une interpellation "difficile" selon le parquet, cité par l’AFP. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter