Féminicide d'Oberhoffen-sur-Moder : une marche blanche organisée ce dimanche par la fille de la victime

Féminicide d'Oberhoffen-sur-Moder : une marche blanche organisée ce dimanche par la fille de la victime
Police

RASSEMBLEMENT - Stella, dont la mère est morte tuée par son conjoint la semaine dernière dans le Bas-Rhin, organise ce dimanche une marche en l'honneur de la 131e victime d'un féminicide depuis le début de l'année.

Une semaine jour pour jour après la mort d'une habitante de 40 ans tuée par son  conjoint à Oberhoffen-sur-Moder, dans le Bas-Rhin, sa fille Stella organise une marche blanche. Cet hommage se déroule ce dimanche 17 novembre à partir de 10h, depuis la mairie de la commune jusqu'à son domicile.  Il est prévu qu'une minute de silence soit respectée en hommage à celle qui a été la 131e victime d'un féminicide depuis le début de l'année, selon le décompte des associations féministes.  

Une cagnotte a part ailleurs été créée par un proche de la victime pour aider la famille. 

Lire aussi

Stella, qui avait vu sa mère poignardée sous ses yeux, avait mis en cause le temps de réaction de la gendarmerie. Elle a expliqué avoir appelé la caserne juste après avoir reçu un appel alarmant de sa mère et reproche aux secours de ne pas avoir d'avoir mis "à peu près une demi-heure à venir".  

La gendarmerie, interrogée par LCI,  s'est défendue de toute faute, expliquant avoir d'abord reçu un premier appel passé par l'ami de la fille de la victime mais "sans aucune mention d'urgence". Puis les militaires expliquent avoir ensuite reçu un second coup de téléphone, 10 minutes après, "qui mentionne cette fois-ci un couteau et une urgence vitale". Les patrouilles ont alors été déployées "en vitesse", assurent-ils. Selon les militaires, leur arrivée sur les lieux a alors pris "20 minutes".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter