Finistère : les corps sans vie d'une mère et de sa fille handicapée retrouvés sur une plage

L'IGPN, la "police des polices", a été saisie après des propos racistes visant un policier.
Police

ENQUÊTE - Les deux corps sans vie d'une mère de famille et de sa fille polyhandicapée ont été découverts mercredi 12 février par des promeneurs sur une plage de la côte fouesnantais, dans le Sud-Finistère. L'hypothèse d'un homicide suivi d'un suicide est privilégiée par les enquêteurs.

Drame sur fond de handicap dans le Sud-Finistère. Les corps sans vie d'une mère et de sa fille polyhandicapée ont été retrouvés ce mercredi 12 février sur une plage, à Fouesnant, a appris l'AFP auprès du parquet de Saint-Brieuc et de la gendarmerie du Finistère.

"Il s'agit d'une mère de 63 ans, résidant à Quimper, et de sa fille polyhandicapée âgée de 30 ans", a indiqué à l'AFP le parquet de Saint-Brieuc, confirmant une information du Télégramme. L'hypothèse privilégiée par les enquêteurs à ce stade des investigations est celle d'un homicide suivie d'un suicide. "Les deux corps ont été retrouvés vers 9h" entre Cleut Rouz et Beg-Meil, a précisé le commandant du groupement de gendarmerie du Finistère, le colonel Nicolas Duvinage.

La jeune polyhandicapée avait "des idées suicidaires"

Une enquête pour disparition inquiétante avait été ouverte dès mardi dans les Côtes-d'Armor pour les deux femmes. "La mère était venue mardi chercher sa fille hébergée dans un foyer pour handicapés des Côtes-d'Armor", a indiqué le parquet de Saint-Brieuc. La jeune polyhandicapée était partie en vacances avec sa mère il y a quelque temps et était revenue "avec des idées noires". "Tout avait été mis en place par les services enquêteurs pour essayer de géolocaliser la mère après un signalement par des voisins. Le téléphone de celle-ci bornait hier dans le Finistère à 20h46", a-t-il ajouté. 

Lire aussi

Mercredi matin, "les services enquêteurs indiquent que sa voiture et le fauteuil roulant de sa fille ont été retrouvés" devant la cale de Mousterlin. Les deux corps ont été rejetés par la mer sur le haut de la plage de Maner. D'importants moyens ont été déployés sur place. Des investigations criminelles sont en cours pour déterminer les circonstances du drame.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent