Finistère : un homme, soupçonné d'avoir tué son enfant de 3 ans, interpellé par les gendarmes

Finistère : un homme, soupçonné d'avoir tué son enfant de 3 ans, interpellé par les gendarmes

FAIT DIVERS - Un homme âgé de 35 ans a été interpellé et placé en garde à vue, dans la matinée du 25 juin à Plounéventer, dans le Finistère. Il avait appelé les gendarmes un peu plus tôt, indiquant avoir tué son enfant âgé de 3 ans.

C'est aux environs de 7h du matin ce mardi que les gendarmes ont reçu l'appel. Au bout du fil, un individu leur indique avoir tué son fils de 3 ans. 

"Il a appelé les forces de l'ordre en s'accusant du meurtre de son fils. Il a indiqué l'avoir tué au cours de la nuit, précise une source proche du dossier à LCI. A l'arrivée des gendarmes dans la maison familiale, l'individu est sorti de lui-même et s'est rendu de lui-même. Le corps sans vie de l'enfant a été retrouvé au domicile". 

Hospitalisé

Le suspect, qui avait tenté de mettre fin à ses jours avant l'arrivée des gendarmes, a été hospitalisé. Le trentenaire aurait tué son enfant à l'arme blanche. Le corps du petit garçon va être autopsié. 

Selon les premiers éléments de l'enquête, le drame pourrait être lié à une séparation récente de cet individu et de sa compagne. Le couple s'était installé il y a quelques mois dans la commune. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : "103%" de vaccinés à Paris, la preuve d'un "trucage" des chiffres ?

VIDÉO - Covid-19 : le relâchement des gestes barrière fait des ravages au Royaume-Uni

Biélorussie : l’ambassadeur de France forcé de quitter le pays

Refoulés à cause d'un faux pass sanitaire, ils tirent sur une discothèque et blessent un client

Covid-19 : que contient le projet de loi sur la prolongation du pass sanitaire, débattu à l'Assemblée mardi ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.