France Bleu Isère : l'incendie revendiqué sur un site anarcho-libertaire

Police

ENQUÊTE - Trois jours après l'incendie qui a totalement détruit l'antenne grenobloise de France bleu sans faire de blessé, une revendication a été mise en ligne sur un site anarcho-libertaire.

L'incendie de la station France Bleu Isère a été revendiqué. Un message a été posté sur un blog anarcho-libertaire, indique la radio ce mercredi.  La revendication s'en prend notamment aux journalistes avec notamment cette phrase : "Beaucoup font couler l’encre à propos des médias pour les critiquer, peu font couler l’essence dans leur locaux pour les incendier. A cela on remédie." Le texte mentionne également l'incendie d'un émetteur de TDF mardi toujours dans la région grenobloise. 

Les locaux de France Bleu ont été intégralement détruits dans la nuit de dimanche à lundi. Le feu s'est déclaré vers 2h30 du matin. Aucun salarié n'était heureusement présent dans les locaux mais les dégâts sont très importants. 

Sur place, deux départs de feu ont été constatés. L'hypothèse criminelle n'a rapidement fait aucun doute.

Quinze pompiers ont été mobilisés et une enquête a été ouverte. Aucune menace n'avait été reçu par la rédaction à indiqué le rédacteur en chef, Léopold Strajnic.

"Merci à ceux et celles qui tôt ce matin ont exprimé leur soutien via les réseaux sociaux", a indiqué sur son site France bleu Isère. La station a reçu de très nombreux messages de soutien, de plusieurs membres du gouvernement mais aussi d'anonymes. Parmi les soutiens, certains manifestaient leur stupeur et mettaient en parallèle d'autres incendies qui ont touché la ville, l'un fin 2017 contre une gendarmerie, l'autre début janvier contre l'église Saint-Jacques. Tous deux avaient été revendiqués, la aussi, par des groupes de la mouvance anarcho-libertaire.

Reprise d'antenne depuis les locaux de France 3

Les collègues de France Bleu Pays de Savoie ont assuré temporairement la diffusion des infos circulation et des infos météo. Depuis, une solution temporaire a été trouvée : les équipes ont été accueillies dans les locaux de France 3. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter