Marseille : la jeune fille criblée de balles lors d'une fusillade est décédée

Les policiers marseillais recherchent toujours les auteurs de la fusillade qui s'est déroulée dans le quartier de la Belle de Mai.

FAIT DIVERS - La procureure de Marseille a annoncé ce mercredi le décès de la jeune fille gravement blessée dimanche soir près d'un point de revente de stupéfiants dans le quartier de la Belle de Mai.

"Nous avons appris ce matin le décès de la jeune femme de 19 ans grièvement blessée". La procureure de Marseille, Dominique Laurens, a annoncé ce mercredi la triste nouvelle. En état de mort cérébrale après s'être retrouvée au cœur d'une fusillade, Sarah n'aura finalement pas survécu à ses blessures. Selon une source policière, la victime avait été touchée par "une dizaine d'impacts de balles" alors qu'elle se trouvait dans une voiture stationnée "autour d'un point de drogue" dans le quartier de la Belle de Mai à Marseille. 

Une autre victime a été touchée aux bras et aux jambes. Les deux jeunes filles se trouvaient en compagnie de deux hommes dans le véhicule qui a été pris pour cible. Le conducteur a été interpellé après s'être enfui et serait connu des services de police pour trafic de stupéfiants. Un quatrième passager se serait échappé. 

Selon le parquet, l'enquête "confiée à la DIPJ (police judiciaire) de Marseille se poursuit". Sont recherchés le ou les tireurs qui se trouvaient à bord d'une autre voiture. La piste du règlement de compte demeure privilégié à l'heure actuelle.

Lire aussi

A Marseille, les règlements de compte ont déjà fait neuf morts depuis le 1er janvier.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pass vaccinal : ce que change le projet de loi adopté par le Parlement

INFO TF1-LCI - Affaire Jubillar : de nouvelles fouilles lancées près du domicile du couple

Covid-19 : à peine adopté, le pass vaccinal déjà obsolète face à Omicron ?

Marseille : séquestrée et violée, une adolescente de 14 ans localisée grâce à ses messageries Instagram et Snapchat

EN DIRECT - Covid-19 : 298 décès en 24h, le nombre de cas en hausse

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.