Fusillade à Saint-Ouen : deux arrestations après la mort de deux jeunes de 17 et 25 ans

Fusillade à Saint-Ouen : deux arrestations 
après la mort de deux jeunes de 17 et 25 ans

FAIT DIVERS - Une fusillade a éclaté lundi 14 septembre dans un quartier de Saint-Ouen. Deux hommes de 25 et 17 ans ont été tués. Un troisième a, lui, été blessé. Une personne majeure et un mineur ont été placés en garde à vue.

Macabre découverte dans une cave de Saint-Ouen. Deux jeunes hommes de 17 et 25 ans ont été retrouvés morts et un troisième, âgé de 16 ans, blessé, après une fusillade ayant eu lieu dans une cité de cette ville populaire de Seine-Saint-Denis, dans la nuit de lundi à mardi. Une enquête a été confiée à la brigade criminelle. 

D'après l'une de ces sources, qui a précisé que les jours de l'adolescent blessé n'étaient pas en danger, une rixe y avait éclaté aux alentours de minuit. La police avait en effet été alertée par un appel d'urgence pour des coups de feu dans la cité Soubise. "Ils ont tiré dans la cave, puis dans le hall, il y avait du sang partout", a relaté à l'AFP le gardien de l'immeuble.

Lire aussi

Deux personnes en garde à vue

Les deux victimes ont été découvertes dans une cave, l'une touchée à la gorge, l'autre au niveau du torse, et sont décédées sur place.

Onze personnes ont été  interpellées sur les lieux puis placées en garde à vue pour meurtre et tentative de meurtre en bande organisée avant d'être remises en liberté. Une personne majeure et un mineur étaient toujours en garde à vue mardi dans la soirée, a indiqué le parquet de Bobigny.

La piste du règlement de comptes privilégiée

Selon une source proche enquête contactée par LCI, les deux jeunes hommes tués et le troisième blessé appartenaient au même groupe. Toujours selon nos informations, la piste privilégiée par les enquêteurs de la brigade criminelle est celle du règlement de comptes sur fond de trafic de stupéfiants. 

Le député de la circonscription, Eric Coquerel (LFI), a indiqué que "les assassinats avaient un lien avec les événements de cet été quand un jeune avait été blessé dans le même quartier", selon un communiqué. Le 4 juillet, un homme âgé d'une trentaine d'années avait été blessé par balles dans ce même quartier sur fond de trafic de stupéfiants, confirme une source policière.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Covid-19 : comment transformer son pass sanitaire en pass vaccinal ?

Qui était Jean-Jacques Savin, décédé en voulant traverser l'Atlantique à la rame ?

EN DIRECT - Covid-19 : contaminations et hospitalisations en hausse avant l'entrée en vigueur du pass vaccinal

EXCLUSIF - Présidentielle 2022 : découvrez les résultats de notre sondage quotidien du 21 janvier

A l'hôpital, un quart des patients positifs au Covid-19 ont été admis pour un autre motif

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.