Garges-lès-Gonesse : un ado de 17 ans lynché par une bande de jeunes, deux agresseurs présumés mis en examen

Police
DirectLCI
ULTRA-VIOLENCE - Une agression ultra violente s’est déroulée mercredi soir à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). Sur une vidéo issue des caméras de vidéosurveillance, on voit une dizaine de jeunes s'acharner sur un adolescent qui s'était visiblement réfugié sous une voiture. Deux hommes, un majeur et un mineur, ont été mis en examen notamment pour "tentative d'homicide" et placés en détention provisoire.

Une scène d’une violence inouïe. Un adolescent a été sauvagement agressé mercredi soir à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise) par une dizaine de jeunes. Les faits ont été filmés par un riverain. On y voit des jeunes hommes, armés de battes de baseball, de bâtons et de béquilles, traîner par terre un adolescent qui s’était visiblement réfugié sous une voiture. Des boules de pétanque auraient également été utilisées. 


Les agresseurs s’acharnent sur lui le frappant au sol à coups de pieds et avec tout ce qu’ils ont dans la main. Le jeune homme, âgé de 17 ans, tente de se relever.  Le visage en sang, il s’effondre et reçoit de nouveaux coups au sol. Un déchaînement de violences durant lequel on entend des riverains horrifiés crier "Arrêtez", "lâchez-le". On distingue l’un d’entre eux tenter d’écarter les agresseurs qui finiront par prendre la fuite. 

Trois personnes en garde à vue

Lorsque les policiers sont arrivés sur place après avoir été prévenus qu'un affrontement opposant entre 50 et 100 individus était en cours, ils découvrent la victime au sol gravement blessée. Durant 48 heures, son pronostic vital sera engagé, indique le parquet de Pontoise. Le jeune homme, qui présente des blessures importantes et un hématome à la tête, est actuellement hospitalisé à Paris. 


"En parallèle, deux autres personnes ont été déposées, par des individus non identifiés à cette heure, dans un établissement hospitalier du département  avec des plaies occasionnées par des plombs", a indiqué vendredi le parquet. Selon nos informations, des douilles avaient également été retrouvées sur la scène du lynchage. 


Trois jeunes - deux mineurs et un majeur - ont été placés en garde à vue dans cette affaire. Le majeur et un mineur ont été mis en examen pour tentative d'homicide volontaire, participation à un attroupement armé et violences volontaires aggravées, puis écroués. Le second mineur a, lui, été placé sous le statut de témoin assisté, statut intermédiaire entre mis en examen et simple témoin.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter