Gilbert Collard sur l'attaque à la préfecture de Paris : "Il y avait des signaux qui auraient dû alerter"

Police

Toute L'info sur

La Matinale

INTERVIEW - Plusieurs jours après la tuerie de la préfecture de police de Paris, des faits marquants apparaissent dans le dossier. Il y aurait eu en l'occurrence des signalements sans suite.

Un rapport de quatre pages prouve que la radicalisation du tueur de la préfecture de police de Paris avait déjà été signalée par ses collègues. Toutefois, la déclaration n'a pas été faite par écrit. Un fait qui a poussé Christophe Castaner à affirmer qu'il n'y avait pas de signes de radicalisation. En outre, le Parisien a pointé un blâme pour violence conjugale en 2012 "qui aurait dû attirer l'attention", selon Gilbert Collard, eurodéputé RN. D'ailleurs, celui-ci se pose plusieurs questions, notamment sur l'absence de réaction du supérieur hiérarchique qui venait d'être dépositaire d'une information importante.

Ce lundi 7 octobre 2019, dans la chronique "L'invité", Gilbert Collard est revenu sur les signalements sans suite dans le dossier de la préfecture de Paris. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale du 07/10/2019 présentée par Pascale de La Tour du Pin sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 5h45, Pascale de La Tour du Pin vous présente la Matinale entourée de ses chroniqueurs.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter