"Gilet jaune", "Vendu" : la maison de François de Rugy taguée dans le Finistère

Police

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

VANDALISME – Sur l'île d'Ouessant, dans le Finistère, la résidence secondaire de François de Rugy a été taguée dans la nuit de vendredi à samedi. "Je suis très choqué", a réagi le ministre de la Transition écologique.

Depuis 2007, François de Rugy possède une maison sur l’île d’Ouessant (Finistère). Une résidence secondaire qui a été taguée dans la nuit de vendredi à samedi, relate Le Télégramme. Une information confirmée dans la foulée à l’AFP par la préfecture du Finistère. Sur la façade et les fenêtres, on peut notamment lire les inscriptions "Gilet jaune" et "Vendu".

En vidéo

Gilets jaunes : deux représentants du mouvement reçus par François de Rugy

Interrogé par l’AFP, le maire d’Ouessant a déploré un acte "désolant", fustigeant "la volonté d’abîmer une maison" et de "s'attaquer à des biens personnels". "Une frontière a été franchie et cela m'inquiète", a-t-il ajouté, soulignant néanmoins qu'il s'agissait d'"un acte isolé de la nuit"'. 

Lire aussi

Cité par Le Télégramme, François de Rugy s’est dit "très choqué par cet acte de vandalisme d’autant plus que c’est dans un lieu privé". Pour le ministre, "aucune opinion ou aucun mouvement ne justifie cela. Mais que tous mes amis ouessantins sachent que cela n’enlèvera rien à mon attachement à Ouessant, qui dure depuis ma plus tendre enfance !".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter