Gilets jaunes : enquête ouverte à Lyon après le caillassage de deux fourgons de police

Police

Toute L'info sur

Le 20h

VIOLENCE - La 14e journée de manifestations des Gilets jaunes a été marquée par le caillassage de deux fourgons de police sur l’A7 à Lyon. Une enquête a été ouverte.

Les images sont terrifiantes et montrent l’ampleur de la violence samedi dernier à Lyon. Depuis l’intérieur de leur fourgon, les policiers ont filmé l’attaque qu’ils ont subie. Une vidéo d’1’30, une séquence interminable. On y voit, comme sur la vidéo filmée depuis l’extérieur sur l’autoroute, des individus masqués et cagoulés s’attaquant au véhicule avec des battes de baseball et des marteaux. Parmi les véhicules qui circulent, la jeune policière au volant tente de se frayer un chemin.

Voir aussi

"J’entends ‘Y’a les keufs’. Là je comprends qu’on va être l’objet d’un défoulement, et recevoir les pavés", raconte le policier qui l’accompagnait. "Je dis à ma collègue : ‘Tu ne t’arrêtes pas, tu conduis’. Il fallait nous extraire au plus vite", témoigne-t-il.

Une attaque qui intervient 30 minutes après une première attaque de fourgon non loin de là, et où le chauffeur a été blessé après que la vitre du véhicule a été brisée.

Enquête ouverte

Pour les syndicats de police, un nouveau palier a été franchi dans la violence. "C’était des collègues qui étaient chargés de la circulation, qui venaient pour débloquer une bretelle. Ils ont été pris à partie par des hordes de sauvages qui les ont agressés avec des pavés, des matraques… c’était une situation de grande dangerosité", dénonce-t-on.

Ce lundi 18 février, le parquet de Lyon a décidé d’ouvrir une enquête concernant ces deux caillassages. Des attaques qui ont suscité l'indignation des autorités. Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a dénoncé une "violence insupportable", le secrétaire d'État Laurent Nuñez fustigeant des "hordes sauvages".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter