Gilets jaunes : Eric Drouet verbalisé dans le secteur interdit des Champs-Elysées, "illégal" selon son avocat

Gilets jaunes : Eric Drouet verbalisé dans le secteur interdit des Champs-Elysées, "illégal" selon son avocat

POLICE - Le Gilet jaune Eric Drouet a écopé d'une amende de 135 euros en raison de sa présence dans le secteur interdit des Champs-Elysées ce samedi, ainsi que pour sa "notoriété". Son avocat a prévenu qu'il allait contester cette verbalisation.

Nouvelle amende pour Eric Drouet. La préfecture de police de Paris a indiqué que le médiatique Gilet jaune avait été verbalisé  ce samedi sur les Champs-Elysées. Il a écopé d'une amende de 135 euros, justifiée selon son avocat par sa "notoriété" et sa présence dans le secteur interdit des Champs-Elysées, alors qu'il prenait le métro avec sa mère.

Lire aussi

"Eric Drouet s’était garé pas très loin des Champs-Elysées, il ne manifestait pas. Il prenait le métro avec sa mère et une autre personne pour rejoindre d’autres Gilets jaunes et une des manifestations déclarées. A cette occasion, comme c’est quelqu’un qui est surveillé de très près, des forces de police lui ont fait un contrôle d’identité et l’ont verbalisé sur deux motifs : sa seule présence sur les Champs-Elysées et sa notoriété, pour lui mettre en amende de 135 euros qui sera bien évidemment contestée" a expliqué maître Kheops Lara sur LCI .

Fin mars, Eric Drouet avait déjà écopé d'une amende de 2000 euros, dont 500 avec sursis, pour l'"organisation" de deux manifestations parisiennes "sans déclaration préalable".

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Confinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous dès le 28 novembre

"Un chagrin presque insupportable" : Meghan Markle évoque sa fausse couche dans une poignante tribune

EN DIRECT - Covid-19 : l'Allemagne prolonge ses restrictions jusqu'en janvier 2021

EN DIRECT - Mort de Maradona : une veillée funèbre au palais présidentiel argentin

EN DIRECT - Election US : Trump appelle ses partisans à "inverser" le résultat, Biden lui répond

Lire et commenter