Gilets jaunes : sept policiers blessés lors d'incidents dans la nuit à Hénin-Beaumont

Police
TENSION - La ville du Pas-de -Calais a été le théâtre d'incidents survenus dans la nuit de vendredi à samedi. Des policiers en intervention ont notamment été pris à partie par des manifestants encagoulés, jetant des projectiles pour certains.

La nuit a été agitée à Hénin-Beaumont autour d'un rassemblement des Gilets jaunes. Plusieurs incidents ont été signalés dans la ville du Pas-de-Calais, fief du Rassemblement national de Marine Le Pen, faisant plusieurs blessés parmi les forces de l'ordre. Selon nos informations, un premier incident est survenu à 23h30 sur le rond point des Vaches, paralysé par environ 150 personnes, contrastant avec un début de soirée relativement calme. Une patrouille de police alors appelée à intervenir s'était faite encercler par des manifestants avant de parvenir à se dégager. 


Mais vers 2h du matin, un second signalement au 17 sur le même rond-point a  de nouveau nécessité l'intervention des forces de l'ordre. Il s'agissait d'un véhicule sur le toit, son propriétaire expliquant qu'on le lui aurait retourné alors qu'il souhaitait emprunter le carrefour à sens giratoire. La voiture sera finalement incendiée avant même que pompiers et policiers n'arrivent sur place. A leur arrivée, ces dernier ont été pris à partie par environ 80 Gilets jaunes, encagoulés pour certains et jetant des projectiles. Alors qu'ils œuvraient à rétablir l’ordre, sept policiers ont légèrement blessés aux jambes. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La colère des Gilets jaunes ne s'éteint pas

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter