Haute-Garonne : un garçon de 14 ans raconte avoir été agressé sexuellement dans un centre de loisirs

Haute-Garonne : un garçon de 14 ans raconte avoir été agressé sexuellement dans un centre de loisirs

AGRESSION - Le parquet de Saint-Gaudens a ouvert une enquête après le témoignage d'un mineur de 14 ans affirmant avoir subi une fellation non consentie de la part du responsable d'un centre de loisirs à Cierp-Gaud, en Haute-Garonne. L'adolescent, qui avait fui l'établissement, a été retrouvé au petit matin, en t-shirt et caleçon.

"Ses mots à lui c'est, 'on m'a violé'". C'est par ces paroles qu'un garçon de 14 ans a confié à Thomas, un assistant familial qui s'était occupé du mineur en 2017, qu'il venait d'être agressé sexuellement, relate France Bleu. Dans la nuit du samedi 28 au dimanche 29 décembre, l'adolescent le contacte pour lui indiquer qu'on l'aurait contraint à une fellation non consentie et que son agresseur ne serait autre que le responsable du centre de loisirs de Cierp-Gaud, en Haute-Garonne, où il passe les vacances de Noël. L'éducateur lui conseille alors de fuir au plus vite l'établissement pendant qu'il prévient la gendarmerie. 

Alertée par l'animateur, qui habite Pau, à une heure et demie de route des lieux, la gendarmerie de Luchon part à la recherche du jeune garçon. Il sera retrouvé dans les montagnes, seulement vêtu d'un t-shirt et d'un caleçon par - 5°C. Proche de l'état d'hypothermie, le mineur est depuis hospitalisé à l'hôpital Purpan de Toulouse, au service pédo-psychiatrie.

Lire aussi

Après les propos de l'adolescent, le parquet de Saint-Gaudens a ouvert une enquête, une information confirmée à LCI, sans en préciser le motif. Selon France Bleu, des prélèvements ont été effectués pour déterminer s'il y a eu ou non une agression sexuelle. Les résultats devraient être connus dans le mois.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : la vaccination des enfants au menu du Conseil de défense lundi

Covid-19 : les Français réticents à utiliser le vaccin Moderna, dont on aura pourtant besoin pour la 3e dose

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

VIDÉO - Baisse surprise du prix des carburants : est-ce vraiment une bonne nouvelle ?

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.