Haute-Marne : les pompiers se font voler deux véhicules en pleine intervention

Haute-Marne : les pompiers se font voler deux véhicules en pleine intervention
Police

FAIT DIVERS - Des pompiers de la Haute-Marne se sont fait voler deux véhicules alors même qu’ils étaient en intervention pour un incendie. Les deux véhicules ont été retrouvés incendiés deux kilomètres plus loin. Un fait malheureusement révélateur des incivilités auxquels les soldats du feu sont de plus en plus souvent confrontés.

Le texte posté par les pompiers de la Haute-Marne sur leur page Facebook fait moins de dix lignes, mais il a reçu plus de mille commentaires et a été partagé plus de 5.000 fois en quelques heures. Dans cette publication, le SDIS 52 (service départemental d’incendie et de secours) raconte s’être fait voler deux véhicules, alors même qu’il était en intervention contre un feu d’habitation sur la commune de Melay, samedi soir.

"Ces véhicules ont été retrouvés calcinés plus tard dans la nuit, quelques kilomètres plus loin", précisent les pompiers. Contacté par France 3 Grand Est, le colonel Stéphane Jacques explique : "Les sapeurs-pompiers se préoccupaient de l'intervention et lorsqu'il y a eu une légère accalmie, ils sont retournés vers les véhicules et ont constaté leur disparition. Des recherches ont été faites et les véhicules ont été retrouvés en bord de route totalement embrasés. Il ne reste que la tôle."

Les incivilités et agressions en hausse

Pour le commandant du SDIS, il s’agit sans doute du "fait d’imbéciles certainement alcoolisés et qui s’en sont pris aux biens communs". Les pompiers n’en déplorent pas moins un nouvel acte d’incivilité, un de plus qui vient s’ajouter à la liste de ceux auxquels "ils sont de plus en plus victimes dans l’exercice de leurs missions de porter secours". 

Lire aussi

Au mois d’août à Aix-en-Provence, des pompiers s’étaient fait voler leur ambulance en pleine intervention. Ils tentaient de sauver un homme de 80 ans en arrêt cardiorespiratoire, qui est malheureusement décédé. S’il avait fallu transporter la victime en urgence, les conséquences du vol auraient été dramatiques. 

Les agressions de pompiers ont également augmenté de façon inquiétante. A la fin de l’été, 23.000 faits de violence avaient déjà été comptabilisés depuis le début de l’année, ce qui correspond à une moyenne de 110 agressions par jour. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter