Un hommage national rendu ce vendredi à Franck Labois, le policier volontairement renversé par un fourgon à Bron

Un hommage national rendu ce vendredi à Franck Labois, le policier volontairement renversé par un fourgon à Bron
Police

CÉRÉMONIE - Une cérémonie d'hommage national à Franck Labois, policier décédé après avoir été violemment percuté par un fourgon à Bron, sera rendue ce vendredi après-midi à la préfecture du Rhône, à Lyon, en présence de Christophe Castaner. D'autres hommages au gardien de la paix sont également prévus dans la journée, notamment dans la commune où il résidait.

Une semaine après le drame, place au recueillement. Ce vendredi, une cérémonie d'hommage national au policier renversé à Bron dans la nuit du 10 au 11 janvier dernier sera rendue, en présence de Christophe Castaner et Laurent Nuñez, à la préfecture du Rhône, à Lyon. Celle-ci devrait débuter à 15h avec un honneur au drapeau, suivi d'une revue des troupes, une remise de décoration et un éloge funèbre prononcé par le ministre de l'Intérieur. 

D'autres hommages sont prévus ce jour pour le gardien de la paix, décédé des suites de ses blessures lundi dernier à l'âge de 45 ans. A Mornant, commune où résidait Franck Labois, les habitants sont invités à se rendre avec un lumignon dès 18h30 devant la mairie. Un hommage souhaité par le maire Renaud Pfeffer, "en accord avec la famille" du fonctionnaire.          

Ce matin déjà, certains policiers avaient rendus hommage au gardien de la paix. 

Deux personnes en garde à vue

Deux personnes étaient toujours en garde à vue vendredi dans le cadre de l'enquête. Mercredi, un mineur a été arrêté par les enquêteurs. Jeudi en milieu de journée, un autre individu était interpellé. "Les investigations se poursuivent pour déterminer l'exacte implication de chacun des protagonistes dans cette affaire", avait alors indiqué par communiqué le procureur de la République, Nicolas Jacquet.

Voir aussi

Dans la nuit du 10 au 11 janvier, le fonctionnaire de police affecté au Groupe d'appui opérationnel (GAO) à la Sûreté départementale du Rhône avait été volontairement fauché par le conducteur d'un fourgon au cours d'une intervention à Bron. Cette intervention visait à interpeller des individus suspectés d'être impliqués dans une affaire de vols aggravés en bande organisée. Le fourgon a par la suite été retrouvé vide à Villeurbanne.

Une information judiciaire pour "homicide volontaire sur personne dépositaire de l'autorité publique et vol suivi de violences ayant entraîné la mort" a été ouverte lundi. L'enquête a été confiée à la police judiciaire de Lyon.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent