Aubervilliers : un important incendie se déclare dans un entrepôt

Un violent incendie, visible depuis le centre de Paris, s'est déclaré vendredi 5 juin 2020 dans un entrepôt d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis).
Police

SINISTRE - Une épaisse fumée noire s'est élevé vendredi soir au-dessus de la commune d'Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), au nord-est de Paris. Selon nos informations, l'incendie a touché un entrepôt de cette commune.

Un important incendie s'est déclaré vendredi en fin d'après-midi à Aubervilliers (Seine-Saint-Denis), et une épaisse fumée noire visible à plusieurs kilomètres était visible au-dessus de la commune située au nord-est de Paris. 

Le feu venait de se déclarer lorsque les soldats du feu ont été appelés aux alentours de 17h35, a indiqué une source chez les sapeurs-pompiers à LCI. Selon cette source, le violent incendie s'est déclaré dans un entrepôt de la commune. La mairie d'Aubervilliers a précisé qu'il s'agissait d'un entrepôt de textile situé au 24, rue Sadi Carnot. 

D'importants moyens ont été demandés en renfort par les premiers pompiers arrivés sur place à 17h40. Au total, 80 pompiers ont été engagés, ainsi que 30 engins de secours et 6 moyens en eau. Une partie de ces effectifs est exclusivement dédiée à la reconnaissance dans les bâtiments adjacents et à leur évacuation. 

Les pompiers recommandent d'éviter le secteur.

Selon la maire d'Aubervilliers, Meriem Derkaoui, "les habitations les plus proches ont été évacuées". 

Plusieurs comptes Twitter relayaient des images du sinistre.

L'ampleur du sinistre faisait craindre des risques de propagations à des habitations mitoyennes, ont indiqué à LCI les sapeurs-pompiers de Paris. Les secours concentraient leurs moyens, vers 18h30, pour lutter contre une telle propagation et rechercher d'éventuelles victimes. 

Aux alentours de 20h, les pompiers continuaient de lutter contre le feu, toutefois "en train d'être contenu". Le combat devrait durer "plusieurs heures", précise la municipalité d'Aubervilliers sur Twitter. Les riverains ont, eux, été "mis à l'abri".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent