Incendie d'un immeuble à Bobigny : une ampoule serait à l'origine du drame

Police

SINISTRE - Ce serait une ampoule tombée sur un matelas qui serait à l'origine de l'incendie qui a coûté la vie de quatre habitants dont deux fillettes, dans un immeuble Bobigny (Seine-Saint-Denis), jeudi soir.

Il s'agirait d'un accident. Un accident bête de la vie quotidienne, mais qui a coûté la vie à quatre personnes, dont deux petites filles, jeudi à Bobigny. Alors que les enquêteurs s'orientaient dès le soir du drame vers une piste accidentelle, la mère de famille chez qui s'est déclaré le feu, raconte les circonstances de ce drame. 

Dans les colonnes du Parisien, cette habitante explique que c'est dans son appartement du 1er étage, que l'incendie a commencé à se propager. Il "est parti d'une ampoule sans abat-jour, posée sur la table de chevet dans la chambre de mon fils. Elle est tombée sur un matelas. Et ça a pris feu", raconte cette maman de neuf enfants.

Lire aussi

Elle explique également que dès lors que le feu a pris sur le matelas, la famille a jeté de l'eau sur le "foyer" mais le feu s'est "propagé sur les murs dans tout l'appartement", raconte-t-elle. Voyant que rien ne lui permettait d'éteindre l'incendie, la mère de famille a alors pris ses enfants et est sortie de l'appartement, sans avoir refermé préalablement la porte pour contenir les flammes. Celles-ci ont alors vraisemblablement envahies les parties communes et le reste de l'immeuble.

Lire aussi

En tout, ce sont quatre personnes qui ont péri dans cet incendie : une maman et ses deux filles, ainsi qu'une autre habitante, âgée de 25 ans. La maman et ses deux fillettes se sont retrouvées piégées dans l'ascenseur qu'elles ont empruntées en tentant de fuir.

Dans un communiqué, le bailleur de l'immeuble, affirme que le bâtiment avait fait récemment "l'objet de travaux lourds de réhabilitation de plusieurs millions d'euros" et que ses installations électriques étaient "en bon état". Seine-Saint-Denis Habitat ajoute qu'une entreprise avait vérifié en novembre "la conformité des installations incendie" qui ont "bien fonctionné" jeudi soir.

Lire et commenter