Incendie de Notre-Dame : pourquoi les Canadairs ne peuvent pas intervenir

Police
SECOURS - L'usage d'avions ou d'hélicoptères bombardiers d'eau, demandé par Donald Trump et de nombreux internautes, n'était pas une solution adaptée pour contenir l'incendie de Notre-Dame, a expliqué sèchement la Sécurité civile.

Qu'ils soient anonymes ou aux plus hautes responsabilités, certains spectateurs de l'incendie de Notre-Dame de Paris se sont interrogés : pourquoi ne pas avoir mobilisé des avions ou des hélicoptères bombardiers d'eau pour lutter contre le terrible incendie qui a ravagé le monument parisien ? Le président américain Donald Trump s'est lui-même interrogé si des "bombardiers d'eau pourraient être utilisés pour l’éteindre", tandis que la porte-parole des Républicains Lydia Guirous évoquait le manque de "moyens adaptés, notamment aériens".

La Sécurité Civile a rapidement expliqué pourquoi des largages d'eau sur l'incendie depuis les airs  seraient trop risqués et pourraient causer encore plus de dégâts à la cathédrale et ses alentours.

"Le largage d'eau par avion sur ce type d'édifice pourrait en effet entraîner l'effondrement de l'intégralité de la structure", a indiqué sur Twitter la Sécurité civile. "Hélicoptère ou avion, le poids de l'eau et l'intensité du largage à basse altitude pourraient en effet fragiliser la structure de Notre-Dame et entraîner des dommages collatéraux sur les immeubles aux alentours", a-t-elle poursuivi.

Ce lundi soir, le sauvetage de Notre-Dame "n'est pas acquis" malgré la mobilisation de quelque 400 pompiers et l'utilisation de dix-huit lances à eau, a indiqué le secrétaire d'Etat à l'Intérieur Laurent Nuñez. "On n'est pas sûr de pouvoir enrayer la propagation au beffroi nord. Si celui-ci s'effondre, je vous laisse imaginer l'ampleur des dégâts", a déclaré à ses côtés le général Jean-Claude Gallet, commandant de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Incendie à Notre-Dame : un symbole de Paris dévasté par le feu

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter