Incendie meurtrier à Strasbourg : les deux gardés à vue remis en liberté "faute d'indices graves ou concordants"

Incendie meurtrier à Strasbourg : les deux gardés à vue remis en liberté "faute d'indices graves ou concordants"
Police

FAIT DIVERS - Les deux individus qui avaient été placés en garde à vue après l'incendie qui a fait cinq morts et sept blessés dans la nuit de mercredi à jeudi à Strasbourg (Bas-Rhin) ont été remis en liberté ce vendredi. Les investigations se poursuivent pour tenter de déterminer l'origine du drame.

La garde à vue des deux suspects avait été prolongée ce vendredi, avant d'être finalement levée plus tard dans la journée. "L'enquête de flagrance ouverte suite au dramatique incendie survenu le 27 février 2020 dans un immeuble de Strasbourg a été clôturée, indique en fin d'après-midi ce vendredi, la procureure de la République de Strasbourg Yolande Renzi dans un communiqué. "Les deux hommes gardés à vue ont été remis en liberté faute d'indices graves ou concordants suffisants justifiant leur défèrement devant la justice." 

Trois hommes et deux femmes ont péri dans l'incendie qui s'est déclenché vers 1 heure du matin dans la nuit de mercredi à jeudi dans un immeuble des années 70 du quartier de la gare de Strasbourg. Sept autres personnes ont été hospitalisées en "urgence relative". Selon la procureure, les cinq corps sans vie ont été découverts par les sapeurs-pompiers "à l'intérieur (de l'immeuble) et principalement dans la cage d'escalier".

Lire aussi

Information judiciaire

Dès jeudi soir, le parquet de Strasbourg avait spécifié dans un communiqué que les premières observations tendaient "à écarter l'hypothèse d'une simple défaillance électrique". Et le parquet de faire vaoilr qu'"aucun désordre électrique (n'a) été mis en évidence à ce stade" par les investigations des experts.

La procureure, Yolande Renzi, avait également confirmé l'interpellation de deux hommes "à proximité des lieux" précisant qu'ils étaient entendus en garde à vue pour "destructions de biens par moyen dangereux pour les personnes ayant entraîné la mort".

En vidéo

Incendie à Strasbourg : cinq morts et sept blessés graves

Après la remise en liberté des deux suspects, la magistrate a fait savoir qu'"une ouverture d'information judiciaire sera requise dans la soirée par le parquet de Strasbourg et confiée à deux magistrats instructeurs qui seront saisis contre X du chef criminel de destructions, de dégradations volontaires des biens d'autrui par le biais d'un incendie ou tout autre moyen dangereux pour les personnes avec cette circonstance que les faits ont entraîné la mort de 5 personnes et entraîné des incapacités totales de travail supérieures à 8 jours sur d'autres victimes". 

"Les investigations se poursuivront sur commission rogatoire", a conclu la magistrate. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent