Incendie mortel de Courchevel : un homme de 22 ans mis en examen

Police
ENQUÊTE - L'homme placé en garde à vue la semaine dernière dans le cadre de l'enquête ouverte après le terrible incendie survenu à Courchevel (Savoie) le dimanche 20 janvier 2019 a été mis en examen samedi. Le drame avait fait deux morts et quatre blessés graves.

Un peu plus de deux mois après le sinistre, un suspect fait désormais face à la justice. Un homme de 22 ans qui avait été placé en garde à vue mardi dernier dans le cadre des investigations menées après le terrible incendie survenu le dimanche 20 janvier à Courchevel (Savoie) a été mis en examen ce samedi avec mandat de dépôt pour "destruction par incendie ayant entraîné la mort", "destruction par incendie ayant entraîné une interruption temporaire de travail supérieure à huit jours" et "détention d'arme".


Deux personnes avaient perdu la vie au cours du sinistre et quatre autres avaient été blessées. La piste criminelle avait été très rapidement privilégiée. 

Connu des services de police

Le jeune homme, qui était détenu à Perpignan depuis son interpellation début mars à la frontière franco-espagnole dans le cadre d'une autre affaire, avait été auditionné par les enquêteurs le 26 mars. Sa garde à vue avait été prolongée de vingt-quatre heures et avait pris fin le surlendemain dans la matinée, sans que le suspect ne soit alors présenté au juge d'instruction en charge du dossier.


Originaire de La Grande-Motte, dans le département de l'Hérault où il résidait, ce ressortissant algérien en situation régulière était connu des services de police pour des faits liés au trafic de drogue.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter