INFO LCI – Policier accusé de vol de maillots du PSG pendant l'"acte 18" : le procès-verbal qui le dédouane

Police

Toute L'info sur

La colère des Gilets jaunes

POLICE – Une scène pendant la manifestation des Gilets jaunes samedi dernier montre un policier en train de ranger des maillots du PSG dans un sac. Cette vidéo a beaucoup fait réagir, les commentaires laissant croire que le policier aurait profité de la pagaille pour voler des articles. Selon nos informations, il n’en est rien. Le policier collectait des pièces à conviction qu’un individu tentait de voler juste avant.

Une polémique pour rien. Aurait-il tenté de chaparder des maillots du PSG ? Voulait-il profiter du chaos pour commettre un larcin qui serait passé inaperçu ? Les questions, après la diffusion d’une scène montrant un policier en train de ramasser des maillots du PSG et de les ranger dans un sac, ont mis en cause l’intégrité d’un policier. 

Selon nos informations, le policier mis en cause a rédigé un procès-verbal d’interpellation après cette scène. Dans ce PV, le policier indique avoir procédé à l’interpellation d’un individu qui tentait de s’échapper d’une boutique vandalisée sur les Champs-Elysées. Interpellation pour "vol en réunion avec dégradations", précise le policier, indiquant que cet homme, âgé d’une vingtaine d’années, avait les bras chargés de vêtements.

Voir aussi

Préjudice de 2.004€

Au verso du procès-verbal, qui a été versé à l’enquête menée au commissariat du 10e arrondissement, l’agent interpellateur prend le soin de faire l’inventaire de toute la liste des objets ramassés et laissés échappés par le pilleur pendant l’interpellation. Le sac que l’on voit dans la vidéo est d’ailleurs un sac du PSG lui aussi volé. Selon nos informations, 18 articles sont décrits très précisément par le policier, avec à chaque fois la valeur de l’objet. Le préjudice est estimé à 2.004 €.

"Le sac et les affaires consignés ont ensuite été remis à l’officier de police judiciaire. C’est l’OPJ qui a pris ensuite le relais", souligne une source proche de l’enquête. Une enquête de l’IGPN a été ouverte. Selon nos informations, le policier n’aurait pas encore été entendu.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter