INFO LCI - Disparition de Sophie Le Tan : un couteau, une lame de cutter... ces objets de Jean-Marc Reiser qui intéressent les enquêteurs

Police
JUSTICE - Pour la première fois, la famille de Sophie Le Tan, disparue le 7 septembre dans la banlieue de Strasbourg, sera reçue ce jeudi après-midi par le juge d’instruction.

Ils seront huit en tout. Parents, sœurs et frères de Sophie Le Tan vont être reçus pour la première fois par le juge d’instruction ce jeudi 18 octobre afin d’acter la mort de la jeune fille et recevoir un point sur l’enquête. Jeune femme de 20 ans, Sophie Le Tan a disparu le 7 septembre près de Strasbourg. Etudiante en économie, elle avait alors rendez-vous pour visiter un appartement à Schiltigheim, dans la banlieue de Strasbourg.  

Dans cette affaire, un seul suspect : Jean-Marc Reiser. Il demeure justement à Schiltigheim et a été repéré dans la zone de la disparition grâce à des données téléphoniques. Lors d'une perquisition chez lui, des traces de sang avaient été retrouvées, malgré un nettoyage récent. Et un ADN correspondant à celui de la jeune fille avait été décelé. Il avait alors été mis en examen dans la nuit du 17 au 18 septembre pour assassinat.

La voiture de Jean-Marc Reiser passée au crible

Aujourd’hui, les enquêteurs cherchent à contredire sa seule version des faits. Devant le juge d’instruction, le 5 octobre dernier, il avait reconnu dans un long interrogatoire avoir fait monter Sophie Le Tan chez lui. Mais selon lui, tout venait d’une bonne intention : il voulait la soigner car elle s’était blessée à la main. Elle serait alors restée une dizaine de minutes avant de repartir, vivante.


A 58 ans, ce  fils de forestier connaît la forêt vosgienne comme sa poche et a un casier judiciaire bien rempli, notamment pour des accusations de viols. Mais selon nos informations, il a soutenu devant le juge d’instruction avoir été condamné à tort en 2001 pour le viol d'une auto-stoppeuse et de son ex-maîtresse. 

Désormais, les enquêteurs s’intéressent donc à la voiture de Jean-Marc Reiser. Plus précisément ce qu’ils ont trouvé dans le coffre de la berline : un couteau, une lame de cutter, une toile cirée orange et une bâche en plastique de couleur bleu et kaki. Les housses et tapis du véhicule vont également être analysés. Et sur le terrain, des recherches se concentrent dans un secteur forestier des Vosges du Nord. Là même où, selon nos informations, son téléphone a activé une antenne relais après la disparition de Sophie Le Tan.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La disparition de Sophie Le Tan

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter