INFO LCI - La DGSI enquête sur le piratage de données personnelles de policiers du syndicat Alliance

INFO LCI - La DGSI enquête sur le piratage de données personnelles de policiers du syndicat Alliance
Police

CYBERATTAQUE – Selon nos informations, la Drection générale de la sécurité intérieure (DGSI) va enquêter après le piratage d’un site internet du syndicat Alliance lundi soir. Les adresses mail, numéros de téléphone et fonctions de près de 500 policiers ont été divulgués.

Une base de données piratée qui n’aurait jamais dû sortir du fonctionnement interne au syndicat Alliance. Lundi soir, un groupe de hackers se réclamant du collectif "Anonymous" a piraté un site de permutations du syndicat de police Alliance. Sur cette liste, que nous avons consultée, les identités, numéros de téléphone, adresses mail et affectations de près de 500 policiers ont été rendus publics sur un forum avec des mots-clés #ACAB (All Cops Are Bastards) et #GiletsJaunes. 

Selon nos informations, la DGSI va enquêter sur ces faits dans le cadre d’une procédure ouverte le 6 décembre dernier après des menaces de cyber-attaques. Enquête ouverte, selon une source judiciaire à LCI, des chefs "d’entrave au fonctionnement d’un système de traitement automatisé de données à caractère personnel mis en œuvre par l’Etat, en bande organisée et association de malfaiteurs". 

                

La deuxième fuite de documents sensibles en quelques jours

Le syndicat de police Alliance a annoncé avoir porté plainte. "Notre site principal était crypté. Celui qui a été visé concerne des policiers, adhérents ou non, qui se sont inscrits pour des permutations. Il était en cours de cryptage", détaille auprès de LCI Frédéric Lagache, secrétaire général adjoint du syndicat.

Selon les premiers éléments, le piratage pourrait avoir été mené depuis l’étranger.

C’est la deuxième fuite de documents internes sensibles à la police en quelques jours après la divulgation vendredi dernier du dispositif policier mis en place pour l’Acte IV des gilets jaunes. Une enquête confiée à la police judiciaire parisienne a été ouverte à ce sujet.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

CARTE - Quels sont les 54 départements soumis au couvre-feu ?

EN DIRECT - Covid-19 : la France franchit le cap du million de cas depuis le début de l'épidémie

Coronavirus : "On ne parle pas d’une vague mais d’une marée haute qui risque de durer des mois"

Comment Bertrand-Kamal a quitté "Koh-Lanta : les 4 Terres" à la surprise générale

"Des femmes qui n'aiment pas les hommes" : les propos de Maïwenn sur les féministes ne passent pas

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent