Policier de Saint-Dizier percuté : deux suspects interpellés, la piste du "guet-apens" anti-flic s’effrite

Policier de Saint-Dizier percuté : deux suspects interpellés, la piste du "guet-apens" anti-flic s’effrite
Police

POLICE – Selon les syndicats de police, un agent de la BAC de St-Dizier avait été victime d'un guet-apens vendredi dernier. Après enquête, les deux suspects ne connaissaient pas la qualité de policier de la victime, la piste d’un différend entre automobilistes est désormais privilégiée.

Guet-apens ou différend entre automobilistes ? Selon nos informations, deux suspects ont été interpellés vendredi après-midi dans le cadre de l’enquête ouverte pour violences aggravées par le parquet de Bar-le-Duc (Meuse). Vendredi matin, vers 5h, un policier de la BAC nuit de Saint-Dizier (Haute-Marne) aurait été victime d’un “guet-apens” rapportait le syndicat Unité-SGP-Police, sur le trajet entre son travail et son domicile, situé à une trentaine de kilomètres en Meuse.

"Le policier prend la route de la Voie sacrée vers Verdun tandis que la voiture qui le suit multiplie les mouvements et les manœuvres dangereuses, soit pour le faire stopper, soit pour l’envoyer dans le bas-côté", avait indiqué, prudent, Olivier Glady, le procureur de la République de Bar-le-Duc. "Quand le policier arrive dans la commune de Naives-Rosières, il se rend compte qu’un second véhicule est arrêté en travers de la route. Le policier réussit à se dégager. Dans la manœuvre, il est heurté par l’un des deux véhicules puis prend la fuite vers le commissariat de Bar-le-Duc."

" Une histoire de pleins phares "

Le parquet, qui a ouvert une enquête, a saisi la brigade de recherches de Commercy (Meuse) pour faire toute la lumière sur ces faits. Quarante-huit heures après l’ouverture de l’enquête, les gendarmes  y voient désormais un peu plus clair. Notamment grâce à l’interpellation, vendredi après-midi, de deux suspects âgés de 20 et 36 ans, habitant les environs de Bar-le-Duc. Selon nos informations, ces derniers ont indiqué ne pas avoir eu connaissance de la qualité de policier de la victime. Une hypothèse que le policier avait d’ailleurs émis dans son propre dépôt de plainte. 

"Aucun élément de la procédure ne permet d'avancer que la situation d'un guet-apens orchestré par les deux suspects contre un fonctionnaire de police en toute connaissance de cause de sa qualité corresponde avec les événements, lesquels inclinent plutôt à penser que leur enchaînement est le produit d'une malheureuse controverse de circulation entre automobilistes", indique le procureur dans un communiqué. Par ailleurs, la collision serait finalement la conséquence de "manœuvres confuses" entre le véhicule du policier et celui d’un des deux suspects.

                                                                                                                                                                                                                                                         

L’enquête des gendarmes s’oriente désormais vers la piste d’un différend entre automobilistes, pour une “histoire de pleins phares dans la nuit”, selon une source proche de l’enquête. La garde à vue des deux suspects a été prolongée. Ce dimanche matin, le policier n'avait pas encore été confronté aux deux suspects. 

Lire aussi

Cette affaire était intervenue dans un contexte de fortes inquiétudes des policiers après l'envoi de lettres de menaces aux domiciles de plusieurs CRS.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : les commerces qui devront fermer, ceux qui vont rester ouverts

EN DIRECT - "Le port du masque sera étendu aux enfants dès l'âge de 6 ans" : suivez le discours de Jean Castex à l'Assemblée

CARTE - Reconfinement : regardez jusqu’où vous pourrez sortir autour de chez vous

Reconfinement : crèches, écoles, collèges et lycées resteront ouverts "avec des protocoles sanitaires renforcés"

Reconfinement : dans quelles conditions pourrai-je encore me déplacer ?

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent