INFO LCI - Suicides dans la police : les policiers appelés à signaler leurs collègues en "situation de fragilité"

Police
DirectLCI
POLICE - Une vague inquiétante de suicides dans les rangs de la police depuis le début de l'année a conduit le directeur général de la police nationale à rappeler les consignes en matière de prévention des passages à l'acte. Il demande aux policiers, chefs de service et commissaires de signaler les policiers en difficulté...

Dix suicides en 22 jours. Quasiment un tous les deux jours. Face au risque d’une "année noire", le directeur général de la police nationale (DGPN) a rappelé lundi 21 janvier à la hiérarchie policière la nécessité de détecter et de signaler les agents en "situation de fragilité".


"Ce constat douloureux doit nous amener collectivement, à nous rappeler le devoir de soutien de toute la chaîne hiérarchique, du chef de service à l'encadrement de proximité, et la solidarité entre collègues", afin de prévenir les passages à l'acte, écrit le patron de la police nationale dans un télégramme que nous avons consulté et dont l'objet a pour titre "mobilisation contre le suicide".

"Drame personnel, familial et pour le service"

"Les raisons [...] sont complexes et multiples, cependant, tout doit être fait pour préserver la vie des personnels et assister les agents en détresse", poursuit-il, appelant les policiers à se rassembler "autour de ce sujet grave", "qui constitue un drame personnel et familial, ainsi que pour le service et l’environnement professionnel du défunt". 


La vague de suicides qui touche la police nationale en ce début d'année fait craindre un nombre de passages à l'acte important cette année. "C'est un sujet très compliqué. Il faut régulièrement renouveler la prise de conscience, l'objectif de ce message étant d'interroger tout ce qu'on peut faire pour détecter des situations à risque", souligne une source policière. "Il y a une injonction contradictoire : les policiers, au titre de la menace terroriste, rentrent armés chez eux, or l'arme est malheureusement un facilitateur du passage à l'acte", poursuit-on. 

36 suicides en 2018

Début février, un séminaire avec des psychologues et des experts étrangers se tiendra au sein de la direction des ressources et des compétences de la police nationale (DRCPN). Au printemps prochain, le plan national de mobilisation contre le suicide sera déclinée au sein de la police. Des travaux sont en cours.


En 2018, 36 policiers se sont suicidés, 51 en 2017.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter