INFO TF1/LCI - Cambriolage : un policier trahi par son amour pour les éclats d’ardoise

INFO TF1/LCI - Cambriolage : un policier trahi par son amour pour les éclats d’ardoise

FAIT DIVERS - Les gendarmes de la brigade d'Epinal (Vosges) ont interpellé un homme en flagrant délit de cambriolage, dans la nuit de lundi à mardi. Avant de découvrir qu'il s'agissait... d'un policier.

Il était censé les arrêter et les traduire devant la justice. C’est pourtant lui qui a été pris la main dans le sac. D’après nos informations, un gardien de la paix pris en flagrant délit de… cambriolage, est en garde à vue depuis mardi.

La scène s’est déroulée, un peu après minuit, dans la nuit de lundi à mardi, dans les Vosges. Les gendarmes de la Brigade d’Epinal sont alertés : une alarme anti-intrusion vient de se déclencher dans une entreprise de la commune voisine d’Uxegney, distante d’une petite dizaine de kilomètres. Arrivés à proximité du pépiniériste attaqué, les militaires aperçoivent en effet dans la pénombre un homme, seul, s’atteler discrètement à charger d’énormes sacs dans le coffre de sa voiture. 

Les gendarmes interpellent un policier

Les gendarmes ne sont pas au bout de leurs surprises : le suspect interpellé n’est autre… qu’un policier. Un gardien de la paix, hors service, qui était visiblement très désireux et pressé d’embellir son jardin grâce aux centaines de pétales d’ardoise dérobés. 

Le policier réfractaire à l’idée de sortir son portefeuille était toujours en garde à vue cette après-midi. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Pavard, Özil, Klopp... les acteurs du foot vent debout contre la Super Ligue

EN DIRECT - Covid-19 : la quarantaine obligatoire mise en place dès samedi

80 gérantes de magasins de lingerie envoient une culotte à Jean Castex

"Rouvrir les terrasses n'est pas un problème", assure Gérald Kierzek

Olivier Véran favorable à une levée progressive des mesures par territoire

Lire et commenter