INFO TF1/LCI - Pédopornographie : vaste coup de filet en France, 65 suspects arrêtés

Un réseau de pédophiles démantelé dans toute la France
Police

ENQUÊTE - 65 hommes ont été interpellés depuis lundi dans plusieurs villes de France. Ils sont soupçonnés d’avoir consulté de façon régulière des contenus pédopornographiques sur la toile. Un logiciel du FBI a permis d'identifier une partie de ces suspects.

Les enquêteurs eux-mêmes  qualifient l'opération "d'une ampleur inédite". Elle est censée marquer un coup d'arrêt brutal à plusieurs réseaux pédocriminels qui gangrènent internet. D’après nos informations, 65 hommes ont été interpellés par l’Office central pour la répression des violences aux personnes (OCRVP) de la police judiciaire française. Les arrestations, rendues possibles grâce à l’aide de 220 agents déployés sur le terrain, ont été menées de façon simultanée à travers la France, entre le lundi 5 et le jeudi 8 octobre. Les interpellations se sont notamment déroulées autour de Paris, de Lyon, de Bordeaux, de Lille, de Strasbourg ou encore d’Orléans.

Tous ces hommes sont soupçonnés d’avoir consulté de façon régulière au cours des derniers mois des contenus pédopornographiques sur la toile. Beaucoup ont été identifiés dans un premier temps grâce à l’aide des autorités américaines. Chaque année, un logiciel informatique américain mis à la disposition des forces de l’ordre françaises permet de détecter près de 100.000 connexions dans l’Hexagone à des sites à caractère pornographique mettant en scène des mineurs.

Quatre suspects ont reconnu des viols sur des fillettes

Surveillés par un long travail de veille policière sur internet, quatre des suspects ont d’ores et déjà reconnu en garde à vue avoir violé deux fillettes, âgées respectivement de 7 et 14 ans. Deux autres hommes ont des activités professionnelles qui les poussent à être en relation constante avec des enfants. Un éducateur sportif et un enseignant à la retraite font partie des personnes interrogées par l’OCRVP. Une quinzaine de "cibles" sont déjà connues de la justice pour des affaires similaires.

Toujours d’après les informations de TF1, l’une des personnes interpellées est un imam, dont la mosquée se trouve dans le département de l’Eure. Le religieux, âgé de 50 ans et chez qui plus de 400 fichiers pédo-pornographies ont été retrouvés, a reconnu les faits rapidement face aux enquêteurs, plaidant la simple curiosité.

Au total, près d’une centaine de disques durs d’ordinateurs et une cinquantaine de téléphones portables ont été saisis afin d’être exploités par l’OCRVP. 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

Le Maroc condamne la publication des caricatures de Mahomet

EN DIRECT - Covid-19 : le PIB baissera au quatrième trimestre, confirme Bruno Le Maire

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent