INFO TF1/LCI : trois militaires de Sentinelle arrêtés après une partie de pétanque qui dégénère

Police
FAIT DIVERS - Trois soldats de l'opération Sentinelle ont été arrêtés vendredi et placés en garde à vue après une partie de pétanque qui a dégénéré place des Pyramides à Paris. Des plaintes ont été déposées à l'encontre des militaires.

D'après nos informations, trois soldats hors service de l'opération Sentinelle ont été placés garde-à-vue à Paris ce week-end. Ivres, ils sont soupçonnés d"avoir violemment agressé des boulistes. Ce soir-là, les Parisiens ont l'impression que l'été est arrivé. Plus de 20° au thermomètre, après un soleil radieux toute la journée. Ce vendredi 19 avril, vers 19h30, place des Pyramides, tout près du jardin des Tuileries, la capitale a pris des airs de station balnéaire. Deux amis en ont d'ailleurs profité pour sortir boules et cochonnet pour une petite partie de pétanque. 


La partie va pourtant rapidement dégénérer. Trois hommes, visiblement ivres, s'approchent alors des deux joueurs, avec visiblement la ferme intention de redéfinir les règles de la pétanque. L'un des suspects, sans aucune explication, s'empare d'entrée de jeu du cochonnet et le jette de toutes ses forces au loin. De quoi passablement agacer l'un des deux amis, qui adresse un doigt d'honneur à l'insolent en guise de réponse. 

Placés en cellule de dégrisement

Ni une ni deux, les trois hommes éméchés se ruent alors vers les boulistes et les rouent de coups de poings et de pieds. Rapidement, des policiers arrivent et mettent fin au pugilat. 


Les trois agresseurs sont interpellés. Il s'agit de  trois militaires, membres de l'opération Sentinelle, hors service ce soir-là. Affectés au 3e régiment Parachutistes d'infanterie de Marine, ils en ont été quitte pour un passage par la cellule de dégrisement avant d'être placés en garde à vue.


Les deux malheureux boullistes, souffrant de plusieurs ecchymoses au visage et au corps, ont déposé plainte.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter