INFO TF1 - Meurtre à Romainville sur fond de bandes rivales : un suspect incarcéré

Police

SEINE-SAINT-DENIS - D’après nos informations, un suspect de 20 ans vient d’être mis en examen dans l’enquête sur la mort d’un jeune du même âge, poignardé le 14 juillet dernier dans la cité Gagarine, en banlieue parisienne. Son décès est le dernier épisode d’une longue rivalité entre deux cités voisines.

C’était au départ un soir de fête. Cette nuit du 14 juillet, après le feu d’artifices, Cameron, un jeune de 20 ans, rentre avec ses amis de la place de la mairie de Romainville (Seine-Saint-Denis) à l’appartement familial. Il y habite depuis toujours, au cœur de la cité Youri-Gagarine. 

 

La fête vire pourtant au cauchemar. Dans la confusion la plus totale, Cameron croise alors une bande "ennemie", originaire de la cité des Sentes, aux Lilas. Les deux quartiers – qui s’opposent violemment depuis de longues années pour des raisons que plus personne ne comprend - ne sont séparées que par une rue. Une violente bagarre éclate. Cameron, poignardé, meurt sur le coup. Les policiers pensent que son agresseur a utilisé une feuille de boucher ou un katana, un sabre japonais.

Lire aussi

Un homme interpellé

Après moins de deux semaines d’enquête, un suspect a été mis sous les verrous. D.D., un jeune de 21 ans originaire de la cité des Sentes, a été interpellé mercredi dernier par la Brigade criminelle de la police judiciaire parisienne. 

Trois autres complices présumés, dont une jeune femme, ont été aussi parallèlement arrêtés ce matin-là. Agés de 17 à 20 ans, tous ont finalement été remis en liberté à l’issue de leur garde à vue.

 

D.D - qui a clamé son innocence tout au long de ses interrogatoires - a lui été déféré devant le parquet de Bobigny dans la soirée du vendredi 26 juillet. En état de récidive, il a été mis en examen par un juge d’instruction le lendemain pour "homicide volontaire commis en bande organisée", et incarcéré, comme le réclamait le ministère public. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter