Isère : le collègue et passager du gendarme à l'origine du décès de deux retraités a été promu

Police

DRAME - Le collègue du gendarme ivre responsable d'un accident qui a tué deux retraités en février a été promu. Il était présent dans la voiture au moment des faits alors que le conducteur était ivre. La nouvelle de cette nomination a indigné la famille des victimes.

Un carambolage à l'origine du décès d'un couple de personnes âgées, âgé de 69 et 71 ans, s'est produit en février dernier à Bourgoin-Jallieu (Isère). Un gendarme en état d'ivresse, qui n'était pas en service au moment des faits, a percuté la voiture des seniors provoquant leur décès. Ce jour-là, le militaire transportait ses deux jeunes enfants et un collègue gendarme. Ce dernier a été promu au grade de lieutenant cinq mois après le drame. 

Les proches dans l'incompréhension

Une promotion "choquante" pour la famille des victimes qui a appris la nouvelle par hasard sur internet, selon des informations du Parisien.  "Ce gendarme a accompagné pendant tout un après-midi dans sa consommation d'alcool le chauffard responsable de l'accident", a expliqué Céline Duron, fille des victimes. "Il l'a non seulement laissé repartir en voiture avec 2,54 g d'alcool dans le sang, ce qui est proche du coma éthylique, mais surtout, il était son passager jusqu'au moment où le véhicule est venu percuter et broyer la voiture de mes parents".

Une décision d'autant plus incompréhensible pour les proches compte tenu du fait que le gendarme promu aurait été sanctionné d'un "blâme du ministre". La gendarmerie explique de son côté que le lieutenant a bénéficié d'une nomination automatique à sa sortie de l'école des officiers, il s’agirait donc d'un promotion statuaire et non au mérite.

Lire aussi

Le militaire conducteur a été condamné moins de 48 heures après les faits, en comparution immédiate, à trois ans de prison dont 18 mois avec sursis. Les enfants du couple ont déposé plainte pour "homicide involontaire" et "non-empêchement d'un délit" contre les quatre gendarmes présents dans le bar avant l'accident, estimant qu'ils ont également une part de responsabilité dans l'accident.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter