Journées du Patrimoine, Gilets jaunes et black blocs : Macron appelle "au calme"

Police

SÉCURITÉ – Des milliers de personnes sont attendues samedi à Paris, à l’occasion des Journées du Patrimoine mais aussi de l'"acte 45 " des Gilets jaunes, de la marche pour le climat et de plusieurs autres manifestations. Emmanuel Macron a appelé au calme.

"C'est bien que les gens s'expriment (...) il faut que cela puisse se faire dans le calme". A la veille d'une journée de manifestations dans Paris - notamment de Gilets jaunes - Emmanuel Macron a appelé au calme vendredi soir. "J'appelle chacun à ce que cela puisse se faire en bonne intelligence, en concorde et dans le calme pour que nos plus jeunes et nos moins jeunes puissent visiter les bâtiments, en profiter". 

Voir aussi

En vidéo

Journées du patrimoine : Emmanuel Macron appelle "au calme"

Les autorités redoutent en effet des violences samedi en marge de manifestations dans la capitale (marche pour le climat, gilets jaunes, marche contre la réforme des retraites). Si depuis le printemps, les cortèges se sont dépeuplés, les appels sur les  réseaux sociaux à rallier la marche climat et à "marcher contre le système" à  Paris attirent un nombre de personnes largement supérieur à ce qui a été  observé les dernières semaines. Or, ce samedi se tiennent également les traditionnelles journées du patrimoine. Plusieurs bâtiment officiels resteront d'ailleurs fermés... mais pas l'Elysée.  "Emmanuel Macron veut que les portes de l’Elysée soient ouvertes, il ne lâchera pas", indiquait il y a quelques jours une source bien informée à LCI. 

Le Palais sera donc ouvert, comme il en a l’habitude, tout comme le ministère de l’Intérieur et d’autres institutions de la République. Et cette ouverture se fera malgré les craintes et les menaces : pour la première fois, en effet, l’événement coïncide avec une mobilisation des Gilets jaunes. Hasard ou pas, c'est aussi la première fois que le public doit s’inscrire en ligne afin de franchir les différents perrons de ces monuments. A leur arrivée sur place, les visiteurs devront présenter une pièce d’identité ainsi que le billet électronique reçu par mail. 

"Une belle occasion d'entrer dans les lieux de pouvoir"

Sur le site de l’Elysée, depuis plusieurs jours maintenant, les internautes peuvent lire ce message : "Les années précédentes, il fallait compter parfois jusqu’à huit heures d’attente. Huit heures d’attente, cela permet d’échanger avec vos proches, avec les autres visiteurs, de faire des rencontres... Mais huit heures d’attente, c’est long. Cette année, afin de rendre votre parcours plus fluide, nous mettons en place une plateforme d’inscription pour bien préparer votre visite et choisir une heure de passage". 

"Il y a peut-être une question d’attente, mais le principal motif de cette nouvelle mesure est la sécurité, nous affirme une source policière. Certains participants au rassemblement pour le climat se sont donné rendez-vous à la Madeleine (non loin du palais de l'Elysée, ndlr). Des Gilets jaunes les rejoindront et d’autres encore annoncent déjà leur venue sur les Champs-Elysées à partir de 10 heures. Les Journées du Patrimoine seraient pour eux une belle occasion d'entrer dans les lieux de pouvoir. On ne dit pas qu’ils le feront, mais c’est une occasion, c’est sûr". 

Depuis plusieurs jours, les inscriptions pour l’Elysée, l’Assemblée nationale ou la place Beauvau, en tout cas en ce qui concerne la journée du 21 septembre, sont closes suite à la forte demande. "Pour la journée du 21, les préinscriptions sont parties comme des petits pains. On peut s’interroger au regard des différentes actualités. D’autant que les black blocs semblent eux aussi vouloir s’inviter dans les lieux de pouvoir. Des vérifications sont en cours, sur les identités des personnes qui se sont inscrites, mais c’est compliqué", insiste une autre source policière. Dans son édition ce mercredi, Le Canard Enchaîné évoquait la possible présence de black blocs qui chercheraient à "envahir et casser les palais de la République, soit entre l'Elysée et Matignon, tous les ministères ouverts au public pendant deux jours"...

Portes closes ou accès restreints

La maire du 8e arrondissement, où se situent les Champs-Elysées, a, elle, préventivement fait le choix de fermer sa mairie. "Cette année, nous indique Jeanne d’Hauteserre, la mairie sera fermée pour les Journées du Patrimoine. Je n’ai pas d’agents de sécurité pour éviter tout débordement. Nous avons déjà eu des décrocheurs de portrait d’Emmanuel Macron il y a quelques mois, nous avons eu beaucoup de dégradations dans le quartier, je ne vais pas prendre de risque. Surtout quand on sait ce qui peut potentiellement se passer samedi sur les Champs-Elysées."

De son côté, la préfecture de police de Paris sera fermée, comme certaines casernes des pompiers habituellement ouvertes. Selon France Info, le ministère de l'Éducation nationale et celui de l'Agriculture, tous deux situés non loin de l'Elysée, resteront "fermés au public le samedi et le dimanche". "Les loges maçonniques annulent leur participation à l'événement", poursuit la radio.

Certains sites ont fait le choix de rester ouverts, tout en restreignant leur accès.  Le Sénat ouvrira bien ses portes pour l'événement mais le jardin du Luxembourg sera totalement fermé au public pour éviter toute intrusion de manifestants. "L'accès au Sénat se fera par le côté de l'Odéon, c'est le seul qui sera ouvert", a appris LCI.

Dans un message envoyé aux personnes qui s'étaient pré-inscrites, le ministère de l'Intérieur indique ainsi : "A l’occasion des Journées européennes du patrimoine, vous vous êtes inscrits pour effectuer la visite de l'Hôtel Beauvau - Paris 8e arrondissement. Pour des raisons organisationnelles, nous sommes malheureusement contraints de restreindre les plages horaires et de procéder à la fermeture au public de ce lieu le samedi 21 septembre 2019 entre 12h00 et 17h00." Les visites devraient cependant rester possibles le matin. La Préfecture de police, qui doit décider vendredi du dispositif pour le week-end, a rappelé à la plus grande vigilance les institutions qui maintiendraient leur volonté d'ouvrir leurs portes dans le cadre de cette journée.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter