Le capitaine de l'Olympique Lyonnais Nabil Fekir auditionné dans une affaire d'escroquerie contre des personnes âgées

Le capitaine de l'Olympique Lyonnais Nabil Fekir auditionné dans une affaire d'escroquerie contre des personnes âgées

Police
DirectLCI
ENQUÊTE - Mardi, des enquêteurs grenoblois ont auditionné le joueur de l'Olympique Lyonnais Nabil Fekir dans le cadre d'une enquête sur une affaire d'escroquerie impliquant plusieurs personnes. Ces dernières auraient notamment commis des "vols de courriers et de données bancaires" sur des personnes âgées.

Voilà une affaire dont l’OL se serait bien passée. Nabil Fékir, le leader technique et capitaine des Gones, a été entendu mardi dans le cadre d’une affaire d’escroquerie par des enquêteurs grenoblois, indique l’AFP qui a appris l’information auprès du parquet de Vienne, en Isère.


"Il y a une information judiciaire ouverte au tribunal de grande instance de Vienne pour des faits d'escroquerie. Dans le cadre de ce dossier, les enquêteurs ont été conduits à entendre M. Fekir", a expliqué le procureur de la République de Vienne, Jérôme Bourrier à l'AFP. La Section de Recherches de gendarmerie de Grenoble a été chargée de reprendre l’enquête.

Un compte bancaire du joueur utilisé

Avant d’ajouter : "Nabil Fekir "est ‘mis en cause’. Cela veut dire qu'il y a des éléments, à ce stade de l'enquête, qui justifiaient qu'il soit entendu comme suspect. Mais cela ne signifie pas non plus à ce stade que son implication est confirmée." Toujours selon le magistrat, l'international français a été auditionné librement dans le cadre d'une commission rogatoire délivrée par un juge d'instruction de Vienne.


Selon Le Dauphiné Libéré, une plainte aurait été déposée et l’affaire impliquerait plusieurs individus, qui auraient commis "des vols de courriers et de données bancaires" à l’encontre de personnes âgées. L’enquête porterait également sur le transit "d’une somme d’argent (…) par l'un des comptes bancaires" du champion du monde tricolore.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter