L'histoire d'un policier suspendu pour radicalisation et réintégré dans son service fait du bruit

L'histoire d'un policier suspendu pour radicalisation et réintégré dans son service fait du bruit

JT 13H - Les syndicats de police sont en colère face à la réintégration d'un policier suspendu pour cause de radicalisation. Le juge administratif aurait contesté la suspension décidée par le ministère de l'Intérieur.

En septembre 2018, un brigadier de Villeneuve-la-Garenne avait été révoqué. Il était soupçonné de s'être radicalisé et d'avoir eu des liens avec le terroriste auteur de l'attaque contre des militaires de l'opération Sentinelle à Levallois-Perret en 2017. Le juge administratif a pourtant obligé sa réintégration en précisant que certains faits étaient prescrits et erronés. Le policier a tout de même été désarmé suite à la note du préfet de police incitant à signaler tout risque de radicalisation.

Toute l'info sur

Le 13H

Lire aussi

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13H du 11/10/2019 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13H du 11 octobre 2019 des reportages sur l'actualité politique, économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EXCLUSIF - Affaire Maëlys : des invités du mariage où Nordahl Lelandais a enlevé la fillette témoignent

EN DIRECT - La Nouvelle-Zélande vise 90% de vaccinés pour mettre fin aux confinements

"Indemnité inflation" : à qui va-t-elle s'adresser, quel montant et quand sera-t-elle versée ?

Prix des carburants : une indemnité "classe moyenne" de 100 euros pour 38 millions de Français

François Hollande réagit sur "l'indemnité inflation" du gouvernement : "C'est un bon mécanisme pour quelques mois"

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.