La fille et un neveu de Marine Le Pen agressés à Nanterre : une agression "d'une triste banalité" pour la patronne du RN

Police
DirectLCI
VIOLENCE - Dans la nuit de jeudi à vendredi, la fille de Marine Le Pen et l'un de ses cousins ont été victimes d’une agression à la sortie d'un bowling. Celle-ci a dû être conduite à l’hôpital.

L’une des deux filles de Marine Le Pen, âgée de 19 ans, et l'un de ses cousins, âgé de 18 ans, ont été frappés lors d'une bagarre qui s'est déroulée dans la nuit de jeudi à vendredi à Nanterre. La jeune femme, qui a reçu des coups de poing, a été transportée à l'hôpital en raison d’une suspicion de fracture du nez. Elle est depuis sortie de l'hôpital.

Le neveu de la présidente du Rassemblement national a quant à lui été déposé plainte dans la foulée au commissariat de Nanterre, selon Le Parisien. Les faits se sont déroulés vers 2h40 du matin, à la sortie d'un bowling, à deux pas de la préfecture et du tribunal de Nanterre. 


Leurs agresseurs présumés, deux hommes de 32 et 47 ans, ont aussitôt été interpellés et placés en garde à vue. On ignore à ce stade si cette agression est liée au lien de parenté des victimes avec Marine Le Pen. Cette dernière qui était en visite au Salon de l'auto ce vendredi après-midi, a dénoncé une "agression gratuite". 


"C’est d’une triste banalité et hélas, c’est le lot quotidien de beaucoup de nos compatriotes, de pères et de mères de famille qui, comme moi, ne voyons plus partir nos enfants en soirée étudiante ou pour un dîner entre amis avec tranquillité d’esprit. Nous sommes inquiets parce que nous savons qu’il peut leur arriver n’importe quoi à n’importe quel moment", a expliqué la députée RN. "Je pense qu’il ne faut pas se soumettre à cette idée. Ce n’est pas une fatalité, c’est la conséquence de choix politiques qui ont été faits depuis un certain nombre d’années", a-t-elle ajouté.


Interrogée sur l'état de santé de sa fille, Marine Le Pen a indique qu'elle était "choquée" mais que "ça avait l’air d’aller".

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter