Le livreur Uber Eats soupçonné de viol a été incarcéré

Police
POLICE - Accusé d'avoir violé une cliente dans la nuit du lundi 5 au mardi 6 août à Paris, un livreur Uber Eats avait été interpellé le 12 août à Bordeaux. Il a été incarcéré, mercredi 14 août.

Le livreur de la société Uber Eats, le service de livraison de repas du géant américain Uber, soupçonné de viol à Paris début août a été incarcéré, deux jours après son interpellation à Bordeaux alors qu'il tentait de prendre un bus qui prenait la direction du nord du Portugal. La jeune femme qui l'accuse a déclaré que le suspect s'était introduit chez elle lors de la livraison de sa commande et l'avait violée alors qu'elle venait de prendre des somnifères, selon une source proche du dossier. Le parquet de Paris a ouvert une enquête du chef de viol, confiée au 2e district de la police judiciaire parisienne (2e DPJ), selon une source policière.

Il aurait tenté de quitter la France

L'homme, un Bangladais en situation irrégulière, arrivé en 2017 à Paris, ne parle pas français et conteste cette version des faits. Ex-cuisinier, il assurait des livraisons de repas en utilisant les comptes d'autres personnes inscrites comme coursier sur l'application de livraison du géant américain. été interpellé alors qu'il prenait un bus à Bordeaux en direction de l'Espagne, selon une source policière, confirmant une information du Parisien.  Son avocat n'a pas souhaité réagir


"Les faits rapportés sont effroyables et nous les prenons avec d'autant plus de sérieux et gravité que nous sommes engagés sur la cause des violences sexuelles et sexistes et menons des actions pour lutter contre ce fléau", avait réagi auprès de nos confrères de l'AFP un porte-parole d'Uber. "Nous travaillons avec les forces de l'ordre et leur avons fourni toutes les informations dont nous disposons pour avancer dans leur enquête", avait-il ajouté.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter