Le mari de Razia, la jeune femme poignardée en pleine rue à Besançon, interpellé en Grèce

Le mari de Razia, la jeune femme poignardée en pleine rue à Besançon, interpellé en Grèce

Police
DirectLCI
FÉMINICIDE - Le mari de Razia, cette jeune femme afghane tuée en pleine rue à Besançon le 30 octobre dernier, a été arrêté à Athènes, vendredi. Il est considéré comme le principal suspect de ce meurtre qui a suscité une vive émotion à Besançon où Razia résidait avec deux de ses trois enfants.

Le meurtrier présumé et mari de Razia, Afghane de 34 ans poignardée à mort en pleine rue à Besançon, a été arrêté vendredi à l'aéroport d'Athènes, trois jours après le drame qui a suscité une vive émotion. Rafid A., 38 ans, considéré comme le suspect numéro 1 de ce meurtre, a été arrêté en milieu d’après-midi par les policiers grecs à l'aéroport d’Athènes après la diffusion d’un mandat d’arrêt international, a indiqué une source policière à LCI, confirmant une information du site de RTL/M6.


Il a été placé en garde à vue et devrait être incarcéré dans l’attente de son extradition vers la France, toujours selon le site. Le parquet de Besançon avait lancé mercredi un appel à témoins pour retrouver cet Afghan de 38 ans après son identification sur les images de caméras de vidéosurveillance.


Cette arrestation est survenue alors que quelque 400 personnes s'étaient rassemblées vendredi en début de soirée à Besançon pour un hommage à la victime, à l'initiative de Solidarité Femme. Les bénévoles de cette association, à l'image de sa présidente que nous avions interrogée, "en garde l'image d'une femme solaire, attachante, toujours positive. C'était une personne qui plaçait beaucoup d'espoir en l'avenir. Elle était ravie d'avoir trouvé ce logement et ses enfants, de 9 et 11 ans (le troisième, plus grand, vit en Iran, ndlr), étaient enthousiastes aussi de pouvoir y vivre. Ils espéraient y être protégés."

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter