Limoges : une fillette de 2 ans se tue en chutant du 10e étage, une enquête ouverte

Police

DRAME - Une petite fille de deux ans s'est tuée hier à Limoges, après une chute du 10e étage de son immeuble. Elle semblait se trouver seule dans l'appartement, selon les témoignages recueillis par la police.

Jeudi, vers 17 heures, des dizaines de personnes réunies pour la fête de l'école dans le quartier de la Bastide, à Limoges, ont assisté à la terrible chute d'une petite fille de deux ans du 10e étage de son appartement. En arrêt cardio-respiratoire, elle n'a pu être réanimée par les secours arrivés sur place. Son décès a été constaté au CHU de Limoges. 

Une cellule psychologique a été mise en place. Une enquête de police a également été ouverte, afin de déterminer si la petite fille se trouvait seule dans l'appartement, les témoignages recueillis par la police après le drame semblant pour l'heure aller en ce sens. 

Des dizaines de chutes chaque année

Chaque année, plusieurs dizaines d'enfants chutent accidentellement d'une fenêtre ou d'un balcon. C'est pourquoi Santé Publique France lance régulièrement des campagnes de prévention, surtout en période estivale. "Ne jamais laisser un enfant sans surveillance près d'une fenêtre ouverte ou sur un balcon, ni disposer à ces endroits des meubles ou des objets que les plus jeunes pourraient "escalader", rappelait l'agence nationale de santé en 2017

Lire aussi

Tout le monde se souvient par exemple de l'affaire, au dénouement heureux, de l'enfant suspendu dans le vide de longues minutes avant d'être sauvé par Mamoudou Gassama, le 26 mai 2018 à Paris. Jugé en correctionnelle en septembre dernier, le père du garçon de 4 ans a écopé de trois mois de prison avec sursis. Il avait laissé son fils seul dans sa chaise haute pendant une bonne heure pour aller faire des courses. "J'ai fait un détour pour récupérer un Pokémon", avait-il alors expliqué au tribunal.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter