Accident mortel de manège à Firminy : ce que l’on sait du drame

Police

FAIT DIVERS – Une femme de 23 ans est décédée et une autre âgée de 20 ans a été grièvement blessée dans un accident de manège survenu lundi soir à la Vogue des noix, une fête foraine organisée dans cette commune de la Loire.

C'est une des plus grosses fêtes foraines de France. Mais quelques jours avant la fin de la manifestation, la Vogue des noix de Firminy (Loire), a connu une tragédie lundi. Dans la soirée, ce 14 octobre, un accident s'est produit sur une des attractions, occasionnant la mort d'une passagère tandis qu'une autre, grièvement blessée, a été hospitalisée en urgence. 

Alors qu'une information judiciaire a été ouverte ce mercredi des chefs d'homicide et blessures involontaires par le parquet de Saint-Etienne, LCI revient sur les circonstances de ce drame. 

Que s'est-il passé ?

Lundi soir, des dizaines de personnes participent à la Vogue des noix, troisième fête foraine la plus importante de France derrière la Foire du Trône et la Foire de Nancy, et organisée cette année du 12 au 20 octobre 2019. Alors que la fête, qui  accueille 250 attractions dans le centre-ville de cette commune située à 15km au sud de Saint-Etienne, doit fermer ses portes à 22 heures, un terrible accident se  produit sur l'attraction Sky Flyer. 

A 21h20, la balancelle où se trouvaient deux jeunes femmes a heurté un autre manège situé à proximité. Avec le choc, pour une raison qui demeure encore indéterminée, toutes deux ont été projetées au sol.

Ce soir-là, une vigilance jaune, en raison des vents forts et des orages, était en cours sur le département, comme cela était le cas déjà la veille. "Au moment où l’on parle, rien de dit que le vent a eu une incidence sur le déroulé des faits", tient à préciser la mairie de Firminy dans un communiqué publié mardi à 19 heures.

Que sait-on des victimes ?

L'une d'elles, âgée de 23 ans et en arrêt cardio-respiratoire, n'a pu être sauvée. La seconde, sa cousine âgée de 20 ans, présente d'importantes blessures. Celle-ci  a été hospitalisée au CHU de Saint-Etienne dans un état très grave. Ce mardi, en fin d'après-midi, la victime se trouvait dans un état stationnaire, a indiqué le procureur. Les deux victimes sont originaires de Mayotte et domiciliées à Firminy. La jeune femme décédée venait précisément de Kaweni.  Elle était mère de famille et avait deux enfants. 

La famille de la victime a demandé à ce que l'on "puisse rapatrier le corps de cette jeune maman de deux enfants en bas-âge à Mayotte," a indiqué Marc Petit, maire de Firminy,  lors du point presse ce mardi. La municipalité devrait aider financièrement au rapatriement du corps de la jeune femme. Les forains ont proposé de participer. 

Deux autres personnes, présentes au moment du drame, étaient choquées et ont été prises en charge. 

Où en est l'enquête ?

Le procureur de la République de Saint-Etienne s'est rendu sur place juste après les faits. Le magistrat a ouvert une enquête pour "homicide et blessures involontaires". Celle-ci a été confiée au service de la Sûreté départementale de la Loire. Dans un premier temps, quatre personnes, respectivement propriétaires et chargées de manipuler les manèges en cause, ont été placées en garde à vue. 

En début de soirée mardi, on a appris qu'une des garde à vue a été levée, "l'intéressée étant absente lors des faits", précise le procureur. Il s'agissait de la femme du propriétaire du manège. Deux autres gardes à vue ont été levées dans les heures qui ont suivi. 

Concernant le gestionnaire des manèges, âgé de 35 ans et inconnu de la justice, sa garde à vue avait  été prolongée mardi. Mercredi, le parquet de Saint-Etienne avait ouvert à son encontre une information judiciaire des chefs d'"homicide et blessures involontaires". Le procureur précisait dans un communiqué que "l'enquête a établi qu'au-delà des faits dramatiques qui lui sont en l'état imputés, il faisait l'usage de stupéfiants", ajoutant qu'il "est donc aussi poursuivi pour cette infraction". "L'instruction est aussi ouverte contre X et examinera donc la situation de tous les acteurs dont la responsabilité est susceptible d'être engagée pour avoir participé à la réalisation de l'accident", indiquait encore le parquet. 

En fin d'après-midi mercredi le forain trentenaire a été mis en examen pour "homicide et blessures involontaires". Il a été placé sous contrôle judiciaire avec interdiction notamment de continuer d’exercer son activité professionnelle et obligation de soin, a précisé le procureur de la République de Saint-Etienne, David Charmatz.

Le 15 octobre 2019 au lendemain du drame, un expert requis s'était rendu sur les lieux pour déterminer les causes de l'accident. Le Service régional d'identité judiciaire a également été requis pour effectuer toutes les constatations sur les lieux.  Les premiers résultats indiquent que la structure des deux manèges ne serait pas mise en cause, en revanche, "la proximité de leurs emplacements serait à l'origine de ce dramatique accident", explique le procureur. Dans un communiqué, la Ville de Firminy assure que les contrôles techniques des manèges étaient à jour avant l’installation. Le Sky Flyer, ayant été contrôlé le 18 juillet dernier.  

Un accompagnement psychologique

Une cellule psychologique organisée par la Cellule d’Urgence Médico-Psychologique, sera mise en place à l’initiative de la préfecture mercredi au Centre Hospitalier de Firminy. "Des psychologues seront disponibles de 10 heures à 18 heures pour les témoins directs et les proches des victimes", indique dans un communiqué Marc Petit, le maire de Firminy.

La fête va-t-elle être maintenue?

La Vogue des noix est habituellement fermée le mardi. Selon Le Progrès, citant le maire de la commune, la fête sera" à l'arrêt mercredi, avant de rencontrer les forains jeudi, afin de décider de la suite, ou non, de la manifestation".

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter