Lynchage à Garges-lès-Gonesse : deux semaines après, le difficile témoignage de l'ado agressé

DirectLCI
VIOLENCE - Il y a deux semaines, Othman a été sauvagement molesté par une bande à Garge-lès-Gonesse. Une agression qui illustre le climat d'ultra-violence qui règne quotidiennement dans cette ville du Val d'Oise. Reportage.

Il a été roué de coups par une bande de jeunes armés jusqu’aux dents. Deux semaines après avoir été sauvagement agressé, Othman, 17 ans, panse ses plaies. "Ça n’a pas été facile, surtout dans le camion d’ambulance", commente sobrement à notre micro le jeune homme, aujourd’hui tiré d’affaire. Sa mère est désemparée : "C’est très grave. Toute cette violence, pourquoi ? Aujourd’hui mon fils a eu ça mais demain ils vont peut-être tuer quelqu’un."


L’agression s’est déroulée sur le parking de la cité de la Dame blanche à Garges-lès-Gonesse (Val-d'Oise). Une ville régulièrement sujette à des poussées de violences, entre déscolarisation, délinquance et trafic de drogue. Face à notre caméra, les habitants ne cachent pas leur exaspération. "C’est trop difficile, je vais vendre et partir. J’ai peur pour mon fils et mon petit-fils", déplore une mère croisée sur le marché. 

Immortalisée dans des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, cette extrême-brutalité est souvent dénuée de raisons. Car pour les bandes, tous les moyens sont bons pour marquer les esprits dans la rue. Une sorte de credo sur lequel les responsables associatifs ont très peu d’emprise. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter