Marseille : un individu muni d'une arme blanche s’introduit dans une école et blesse deux membres du personnel

Police

FAIT DIVERS – Un individu a pénétré ce vendredi matin dans l’enceinte de l’école La Pauline à Marseille (Bouches-du-Rhône) avant de blesser deux personnes travaillant à la cantine. L'une d'elle a été blessée à l'arme blanche, l'autre a été frappée. L’agresseur présumé a pris la fuite avant d'être interpellé peu après les faits.

Il était 6h30 ce vendredi matin quand un individu est parvenu à s’introduire dans l’enceinte de l’école La Pauline, située boulevard Romain Rolland à Marseille (Bouches-du-Rhône). Muni d’une arme blanche, cet homme s’en est alors pris à plusieurs personnes qui se trouvaient déjà à cette heure matinale dans l’établissement. 

"Deux personnes qui travaillaient à la cantine ont été blessées mais leur pronostic vital n’est pas engagé. L'une d'elle a été blessée à l'arme blanche au niveau du thorax. L'autre a été frappée. Un coup de poing au moins a été signalé", précise une source policière à LCI confirmant une information du Point

L'agresseur présumé interpellé

L'agresseur présumé est parvenu ensuite à prendre la fuite avant d'être interpellé peu après les faits à proximité de l'école. Ses motivations n’étaient pas connues pour l'heure. "Il s'agit d"un jeune homme de 17 ans. Il était torse nu au moment des faits et très excité", précise la source policière.  "Aucune piste n'est exclue, il faut laisser les investigations se dérouler", a déclaré sur place dans l'après-midi Laurent Nuñez, le secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur, aux côtés du ministre de l’Éducation nationale. "L'auteur était assez peu connu" de la police, sinon pour des faits de "détention de stupéfiants", mais "il n'était pas connu au titre de la radicalisation", a poursuivi Laurent Nuñez, appelant à "rester très prudent" sur ses motivations.

Le procureur de la République de Marseille Xavier Tarabeux et le maire de la ville Jean-Claude Gaudin se sont rendus sur les lieux.  "La femme blessée à l’arme blanche a indiqué aux enquêteurs que l’intéressé aurait préféré  'Allah Akbar' ce qui reste à confirmer dans le cadre par ailleurs de propos qui restent confus", a indiqué le magistrat au cours d'un bref point presse sur place. (...)Je suis en contact avec le parquet antiterroriste qui à ce stade ne s’est pas saisi de ces faits.  

L'enquête a été confiée à la police judiciaire. Le suspect est lui en garde à vue. 

Ecole fermée jusqu'à lundi

Dans un communiqué publié ce vendredi, Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, "condamne cette agression". "Deux cellules psychologiques ont aussitôt été mises en place par la Ville de Marseille et l'Education nationale pour l'équipe pédagogique de l'école particulièrement choquée et les élèves de l'établissement. L'école sera fermée aujourd'hui et rouvrira lundi. Des mesures de sécurité seront établies par la police municipale pour l¿entrée et la sortie des élèves tout au long de la semaine prochaine", indique l'édile.

Jean-Michel Blanquer, ministre de l'Education et Laurent Nuñez, secrétaire d’État auprès du ministre de l'Intérieur étaient attendus sur place en début d'après-midi.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter