VIDÉO - Un médecin-chef de la police soupçonné de plusieurs agressions sexuelles à Metz

Police
DirectLCI
JT 20H - L'IGPN a ouvert une enquête visant un médecin-chef policier suspecté d'agressions sexuelles. Deux de ces victimes présumées se sont confiées à nos journalistes.

Après une dizaine de plaintes, la police des polices (IGPN) a ouvert une enquête ciblant un médecin-chef policier basé à Metz. Ce dernier est suspecté d'avoir agressé sexuellement de futures recrues lors d'examens médicaux. Mis en examen, il a depuis été suspendu. Son procès devrait s'ouvrir en mai prochain. 


C'était en 2016. Eva souffre alors d'une hernie discale. Là, dans le cabinet de ce médecin de la police, elle va subir un examen médical qui n'a pas lieu d'être. "Très rapidement, il vous demande d'enlever votre haut, d'enlever votre soutien-gorge. Déjà ça m'interpelle un peu." D'autant plus qu'elle le rencontre pour un problème de dos. 

Ce médecin a brisé sa carrière

Quelques mois plus tard, son état empire, elle retourne voir ce même médecin qui la déclare apte malgré d'autres avis médicaux défavorables. "Au-delà des visites seins nus que j'ai pu avoir, j'ai subi une ré-opération". Pour elle, ce médecin a brisé sa carrière, souligne-t-elle aux journalistes de TF1. 


À ce témoignage, s'ajoutent ceux de ces collègues qui racontent avoir subi des agressions sexuelles. Ce médecin qui exerçait depuis plus de 20 ans a été temporairement suspendu de ses fonctions, le temps de l'enquête. L'IGPN a été saisi. 

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 25/02/2019 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 25 février 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français. 

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Le 20h

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter