Meurtre de deux touristes scandinaves au Maroc : quatre des suspects arrêtés avaient prêté allégeance à Daech

Police
DirectLCI
ENQUÊTE - Deux jeunes femmes scandinaves âgées de 24 et 28 ans ont été assassinées lundi dernier au Maroc, qui faisaient du tourisme dans le Hauts-Atlas. Quatre suspects qui avaient prêté allégeance au groupe terroriste Etat islamique ont été arrêtés entre lundi et jeudi. Ce vendredi, neuf autres individus ont été interpellés.

Elles étaient parties un mois en vacances ensemble et ont été sauvagement assassinées lundi dernier, à une dizaine de kilomètre d'Imlil, dans le sud du Maroc. Depuis le meurtre de deux jeunes touristes scandinaves dans cette région montagneuse isolée et non-surveillée, les autorités marocaines ont interpellés quatre personnes. Quatre individus qui, selon une vidéo dont l'authenticité a été confirmée par le procureur de Rabat, avaient prêté allégeance à Daech.


"La vidéo montrant les individus arrêtés, dans le cadre de l'enquête sur le crime de meurtre des deux touristes étrangères, en train de prêter allégeance à Daech a été enregistrée la semaine dernière, avant  l'exécution des actes criminels faisant l'objet de l'enquête", indique un communiqué diffusé jeudi soir par les autorités judiciaires marocaines.

Qui sont les suspects arrêtés ?

Un premier homme a d'abord été arrêté dans la ville de Marrakech. Les enquêteurs ont d'abord découvert qu'il était lié à un groupe extrémiste". Un avis de recherche portant sur trois suspects alors en cavale a ensuite été diffusé dans la nuit de mercredi à jeudi. Tous les trois, âgés de 27 à 32 ans, sont originaires de Marrakech, selon cet avis, et l'un d'eux a des antécédents judiciaires "liés à des actes terroristes", selon les informations obtenues par l'AFP.


Sur les photos d'identité en noir et blanc diffusées par les autorités, un des suspects est vêtu d'un vêtement long blanc, porte "un kufi" - une calotte blanche sur la tête - et arbore une barbe non taillée. Le deuxième porte également une barbe fournie, tandis que le troisième a un visage maigre cerné d'un bouc.


Selon le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), relevant de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST) qui publient des photos, ces trois hommes ont finalement été interpellés dans un autocar. 


Ce vendredi, neuf personnes ont été arrêtées dans plusieurs villes du Maroc pour leurs liens présumés avec le meurtre de deux jeunes randonneuses scandinaves dans le sud du Maroc, a annoncé vendredi l'unité antiterroriste de la police marocaine.


Les mis en cause ont été interpellés pour leurs "liens présumés avec les auteurs de l'acte terroriste" ayant coûté la vie à Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans, et Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, selon un communiqué du Bureau central d'investigations judiciaires (BCIJ). 

Que sait-on des deux victimes ?

Louisa Vesterager Jespersen, une étudiante danoise de 24 ans et Maren Ueland, une Norvégienne de 28 ans, étaient parties ensemble pour un mois de vacances au Maroc. Leurs corps ont été découvert lundi matin dans une vallée du Haut-Atlas, sur un site isolé où elles avaient planté la tente pour la nuit, à deux heures de marche du village d'Imlil. Les deux ont été tuées à l'arme blanche, selon les autorités et l'une des deux a été décapitée, selon une source proche du dossier.

Une vidéo relayée sur les réseaux sociaux et présentée comme montrant le meurtre d'une des deux touristes est toujours en cours d'authentification, selon la source proche du dossier. Dans une autre vidéo, celle authentifiée jeudi soir par le procureur de Rabbat, les quatre suspects interpellés depuis le meurtre apparaissent face caméra et mentionnent entre autres leur allégeance à Abu Bakr al-Baghdadi, le chef de l’Etat islamique. Des éléments qui accréditent la "piste terroriste" que les autorités envisagent depuis l'arrestation du premier suspect dans un quartier populaire de Marrakech.

Le message très émouvant d'un proche de Louisa

Mercredi, l'ex-petit ami de Louisa Vesterager Jespersen a posté un message déchirant sur Facebook dans lequel il rend notamment hommage à cette jeune femme partie trop tôt dans des circonstances abominables. 

Glen Martin a également posté plusieurs vidéos et photos où l'ont peut voir Louisa Vesterager Jespersen, radieuse. Il a appelé tous leurs amis à poster des images de la jeune femme. Depuis, de nombreux clichés sont partagés sur sa page.  

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter