Meurtre de Marie-Bélen à Marseille : l'auteur des coups toujours recherché, la police lance un appel à témoins

Police
DirectLCI
FAIT DIVERS - L'homme qui a mortellement poignardé Marie-Bélen, étudiante âgée de 21 ans dimanche soir à Marseille (Bouches-du-Rhône), était toujours recherché ce mardi. Le mobile pourrait être un téléphone portable.

L'émotion reste forte dans la cité phocéenne après le drame survenu dimanche soir à La Timone. C'est dans ce quartier, devant l'hôpital, qu'une femme âgée de 21 ans a été mortellement poignardée dans la soirée du 17 mars. 


La victime s'appelait Marie-Bélen. Cette jeune femme aux longs cheveux et yeux en amande était étudiante en anthropologie. Originaire d'Alès dans le Gard, installée à Marseille, elle suivait des cours à Aix-en-Provence. Le dimanche 17 mars, peu après 21 heures, elle croisait celui qui allait devenir son meurtrier. Ce dernier est toujours recherché.

Exploitation de la vidéosurveillance

Selon les informations de La Provence, la jeune femme venait dimanche soir de déposer les sacs de son week-end passé loin de Marseille et s'apprêtait à rejoindre son frère dans un restaurant du quartier de Belsunce (1er). Mais à hauteur de la station de métro La Timone, elle a croisé cet homme qui, après une dispute, lui assénera un coup de couteau en plein cœur avant de prendre la fuite. 


Malgré la diligence des témoins à appeler le secours, malgré les soins prodigués par les marins-pompiers sur place puis par les médecins une fois la victime admise à l'hôpital, Marie-Bélen n'a pu être sauvée. 


Son meurtrier, lui, court toujours. Selon les premiers éléments de l'enquête, un vol de téléphone portable pourrait être à l'origine de ce drame. Le procureur de la République de Marseille prend en compte cette thèse, mais reste prudent. "À ce stade, nous avons un homicide, et un portable qui a disparu. Est-ce un vol qui a mal tourné ? Je ne privilégie aucune piste, ce sera à l’enquête de le dire", a confié le magistrat à nos confrères du Parisien.


Des images ont été extraites des caméras de vidéosurveillance et diffusées à tous les services de police. Sur celles-ci : un homme à la peau blanche vêtu de noir avec des chaussures claires. La police judiciaire est chargée des investigations et a diffusé, ce mercredi après-midi, un avis de recherche avec un extrait de la vidéo-surveillance, sur laquelle on voit un homme portant une veste en cuir marron, un pantalon clair, un sac en bandoulière sombre et un couvre-chef noir. Selon le texte qui accompagne l'avis, cet homme serait "susceptible de fournir des informations importantes."

"Jugé et punir le coupable"

Dans un communiqué lundi soir, Jean-Claude Gaudin, maire de Marseille, déclare : "C'est avec une immense émotion que j'apprends l'assassinat d'une jeune femme aixoise, poignardée hier soir devant l'hôpital de La Timone. Ce geste criminel endeuille notre ville. Je demande à la police et à la justice de tout mettre en oeuvre pour retrouver le coupable dans les meilleurs délais afin qu'il soit jugé et puni à la hauteur de l'horreur de son acte. Je m'associe à la douleur des parents et des proches de cette jeune étudiante en anthropologie à Aix-en-Provence et, au nom des Marseillaises et des Marseillais, je leur adresse mes plus sincères condoléances."


Le doyen de la Faculté de droit et de science politique d'Aix-Marseille s'est également exprimé sur Twitter après cet homicide. 

Une minute de silence sera observée ce mardi midi dans l'ensemble des sites d'Aix-Marseille-Université pour rendre hommage à cette étudiante en seconde année à la Faculté Arts, lettres, langues et sciences humaines. Sur le parvis de la faculté de lettres d’Aix, plusieurs amis de Marie-Bélen devraient prononcer un hommage. 


Selon une de ses camarades, citée par La Provence, la jeune femme devait partir étudier à l'étranger à la rentrée dans le cadre du programme Erasmus. Elle avait choisi le Portugal. "Elle devait s'installer à Lisbonne. Son dossier venait d'être accepté", indique-t-elle à nos confrères. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter