Mort d’Elisa P., attaquée par des chiens : "Ma femme était dévorée de partout", témoigne son compagnon

Femme morte tuée par des chiens : ce que l'on sait
Police

VIDÉO - Elisa P., jeune femme de 29 ans enceinte de six mois, est décédée samedi 16 novembre en forêt de Retz dans l’Aisne, après avoir été mordue par des chiens. Son compagnon, très éprouvé, raconte à LCI comment il a découvert le corps après qu'elle l'a appelé au secours.

Samedi dernier, il a perdu sa femme et le petit garçon qu’elle portait et qu’il avait choisi d’appeler Enzo. Quelques jours après le drame, le compagnon d’Elisa P. livre un témoignage poignant sur ses derniers échanges avec sa moitié et décrit, la voix empreinte d'émotion, ce qu’il a vu en arrivant sur place. 

Le 16 novembre, Elisa, 29 ans et enceinte de six mois promène l’un de ses chiens prénommé Curtis, un American staff, en forêt de Retz, dans l’Aisne.  "Ma femme m’a appelé au travail pour me dire qu’elle était attaquée par plusieurs chiens, qu’elle n’arrivait pas à tenir Curtis, qu’elle se faisait mordre par les chiens aux bras et à la jambe. Je lui ai dit de lâcher Curtis et j’ai quitté mon travail, j’ai pris la route", raconte cet homme endeuillé à LCI. 

Lire aussi

"Je l'ai cherchée partout"

"Je suis arrivé peut-être 45 minutes après. Je l’ai cherchée partout". Désespéré, il regarde dans les ravins, sur les bas côtés. "Au lieu d’appeler juste ma femme, Elisa,  j’ai appelé aussi Curtis. D’un seul coup il a aboyé", se souvient-il.

Puis il décide de suivre son animal de compagnie, en direction du ravin. "Plus je me rapprochais, plus je me suis aperçu que ce n’était pas un tronc d’arbre que j’apercevais, mais que c’était le ventre de ma femme que je voyais. J’ai attrapé Curtis par la laisse, j’ai été vers ma femme. J’ai relâché la laisse. Curtis s’est couché. J’ai essayé de réanimer ma femme. Mais elle était froide. Elle était dévorée de partout", décrit le compagnon d’Elisa.

Puis il quitte les lieux avec son chien pour se rendre chez les voisins les plus proches afin alerter la police. Les secours sont arrivés sur place peu après pour procéder à la levée du corps de la victime et aux constatations.  

Une information judiciaire a été ouverte mercredi par le parquet de Soissons contre X du chef d'"homicide involontaire par maladresse, imprudence, inattention, négligence ou manquement à une obligation de prudence ou de sécurité imposée par la loi ou le règlement résultant de l'agression commise par des chiens". 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter