Nantes : quelles sont les hypothèses sur l'origine de l'incendie de la cathédrale?

Nantes : quelles sont les hypothèses sur l'origine de l'incendie de la cathédrale?

ENQUÊTE - Avec trois départs de feu distincts et une mise en garde à vue, la piste criminelle se renforce au lendemain de l'incendie qui a endommagé la cathédrale de Nantes ce samedi.

"Un drame et des questions." C'est la Une du journal local Ouest France, qui s'interroge ce dimanche 19 juillet sur la tragédie qui a frappé la ville de Nantes. Une question toute particulière est sur toutes les lèvres : comment le feu a-t-il débuté? Une chose est sûre pour les enquêteurs qui se penchent sur le cas de l'incendie qui a ravagé la grande orgue de la Cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul. Le feu, comme le montrent les images de flammes rongeant les murs de ce joyau baroque, est parti de l'intérieur.

Toute l'info sur

L'incendie de la cathédrale de Nantes

Incendie volontaire ou système électrique défectueux?

Dès les premiers "constats objectifs", pour reprendre les mots du procureur, un petite indice met la puce à l'oreille des enquêteurs. "Trois départs de feu distincts" ont été observés "à des espaces importants". Très précisément, ils se situent "au premier étage, à l'entrée de la cathédrale", puis au rez-de-chaussée, avec deux foyers distincts, l'un "à gauche de l'autel et l'autre à droite", comme nous l'expliquait Pierre Sennès. C'est pourquoi la piste criminelle a été rapidement évoquée, avec une enquête immédiatement ouverte et confiée à la police judiciaire pour incendie volontaire. Des faits qui intriguent tout particulièrement. 

Puisque les premières constatations n'ont pas permis de trouver de traces d'effraction, l'enquête avance et se concentre sur un homme. Le bénévole chargé de fermer la cathédrale la veille de l'incendie, qui a été mis en garde à vue samedi après-midi, selon nos informations. Il est entendu pour "lever des incohérences sur son emploi du temps", a précisé le procureur auprès de LCI. "En l'état, affirmer que cette personne est impliquée dans l'incendie reste prématuré et hâtif", fait cependant savoir le procureur auprès de LCI.

Lire aussi

Il est bon de rappeler que pour le moment, la piste accidentelle est loin d'être écartée. D'ailleurs, l'une des dernières théories mises en avant est celle d'un système électrique défectueux. C'est ceux qui connaissent le mieux les lieux qui évoquaient cette hypothèse dès samedi à notre micro. "L'un des trois départs de feu a eu lieu dans une armoire électrique qui aurait pu propager, par la voie des câbles, un dysfonctionnement aux deux orgues", pense ainsi le Père François Renaud, administrateur du diocèse de Nantes. 

Pour faire tout le clair sur cet incendie, les Nantais - et les Français plus généralement - doivent désormais faire preuve de patience et attendre les résultats de la police judiciaire. Dans cette quête de réponse, les enquêteurs pourront s'appuyer sur les constats d'un expert en incendie présent depuis samedi sur les lieux.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Vaccination en ville : on vous explique la colère de médecins généralistes contre la DGS

EN DIRECT - Covid-19 : le nombre de patients en réanimation à son plus haut niveau depuis fin novembre

Zanzibar : cette destination paradisiaque où les restrictions sanitaires n'existent pas

"C’est trop tard pour les nominations aux Oscars ?" : les tabloïds étrillent Meghan et Harry

Patrick J. Adams, le mari de Meghan dans "Suits", dénonce l'attitude "obscène" de Buckingham

Lire et commenter