Nantes : un appel à témoins pour retrouver Steve, disparu après une intervention policière pendant la Fête de la musique

Police
ENQUÊTE - La police a lancé lundi 24 juin au soir un avis de recherche pour tenter de retrouver Steve Maia Canico. Ce jeune homme, âgé de 24 ans, a disparu dans la nuit du vendredi 21 au samedi 22 juin alors qu'il participait à une soirée organisée sur l'île de Nantes (Loire-Atlantique).

Sa famille, ses amis et son employeur sont sans nouvelles de lui depuis vendredi 21 juin, jour de la Fête de la musique. Ce soir-là, Steve participait à un événement organisé sur l'île de Nantes (Loire-Atlantique). La fête s'est arrêtée vers 4h du matin après l'intervention des forces de l'ordre, qui a conduit à une saisine de l'IGPN par le ministère de l'Intérieur. 14 personnes sont tombées à l'eau, aveuglées par les gaz lacrymogène. Steve Maia Canico, lui, n'est pas réapparu depuis. 


Pour tenter de retrouver le jeune homme âgé de 24 ans, éducateur de profession, la police a lancé lundi soir un appel à témoins dans le cadre de cette "disparition inquiétante de personne majeure". Les amis de Steve avaient d'ores et déjà sollicité via les réseaux sociaux l'aide des citoyens pour obtenir d'éventuels témoignages. 

Signalement

Dans son avis de recherche, la police précise que Steve a disparu aux alentours de 4h du matin samedi 22 juin sur le quai du Président WIlson alors qu'il assistait à une free party en bord de Loire. 


Il est de type européen, est âgé de 24 ans. Il mesure 1,72 mètres, est de corpulence mince, a les cheveux châtains crépus courts et les yeux verts. Au moment de sa disparition il portait un pantalon, un pull avec le drapeau américain similaire à celui porté sur l'avis de recherche, et des bottillons marron clair à lacets. Comme signe particulier, Steve à une petite cicatrice sur le front et une grosse cicatrice en forme de U derrière le bras droit. 


Toute personnes pouvant apporter des informations à la police peut contacter le commissariat de Nantes au 02 53 46 72 57 ou au 02 53 46 73 91. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter