Nice : des tombes profanées au cimetière de l'Est, des croix arrachées et jetées au sol

Nice : des tombes profanées au cimetière de l'Est, des croix arrachées et jetées au sol
Police

FAIT DIVERS - Dans un communiqué ce mercredi, le maire de Nice Christian Estrosi annonce et condamne la profanation de tombes au cimetière de l'Est, dans sa ville des Alpes-Maritimes. Une enquête a été ouverte pour retrouver le ou les auteurs de ces actes.

C'est en fin de matinée mardi matin que les profanations ont été constatées au cimetière de l'Est, à Nice (Alpes-Maritimes). "Toutes les croix du carré 21 ont été arrachées et jetées au sol", annonce Christian Estrosi, le maire de la ville.

"Ces actes sont intolérables et inqualifiables ! Il s’agit là d’un outrage inadmissible que je condamne avec force. La profanation, la dégradation de sépultures est une atteinte à la dignité humaine et au respect dus à nos  défunts. Je tiens à témoigner mon entier soutien et ma profonde solidarité à toutes les familles touchées", s'indigne l'édile ce mercredi matin dans un communiqué.

Lire aussi

Une enquête a été ouverte pour tenter de retrouver d'identifier le ou les auteurs de ces actes. Le maire de Nice a également annoncé son intention de déposer plainte. Ceci devrait être fait dans la semaine.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent