Nouveaux actes antisémites en Alsace : une école maternelle et une ancienne synagogue visées

Police

INDIGNATION - Des croix gammées ont été découvertes ce lundi matin sur les murs de l'ancienne synagogue de Mommenheim, dans le Bas-Rhin, tandis qu'à Strasbourg, un écrit à caractère antisémite a été posé devant l’école maternelle du Conseil des XV.

Ce sont les derniers d'une longue série. Le Bas-Rhin a été le théâtre de nouveaux actes antisémites ces dernières heures, deux découvertes successives ayant eu lieu ce lundi matin. La première concerne une feuille de papier cartonné avec des écrits à caractère antisémite retrouvés devant l'entrée d'une école maternelle publique de Strasbourg, et sur lesquels était notamment dessinée au feutre noir une croix gammée. "Un carton bristol plié en deux avec une inscription antisémite a été posé devant l'entrée du personnel, cela veut dire que c'était destiné au personnel", a indiqué la directrice de l'école maternelle du Conseil des XV, Catherine Balouka, ajoutant qu'elle allait porter plainte.

"Tout cela s'inscrit dans un contexte très très préoccupant, parce qu'il ne se passe pas de jour sans qu'il y ait un acte antisémite qui se manifeste", a indiqué à l'AFP le maire de Strasbourg, Roland Ries, qui s'est rendu sur place lundi matin et se dit "un peu sidéré par cette recrudescence d'actes antisémites" dans sa ville et dans sa région. Il a insisté sur Twitter sur son "engagement plein et total dans cette période d'actes inacceptables à l'encontre de la communauté juive".

Lire aussi

Cinq croix gammées à Mommenheim

Et pour cause. Indépendamment de cette première découverte, cinq croix gammées, tracées à la peinture, ont été repérées sur les murs de l'ancienne synagogue de Mommenheim devenue un espace sportif, selon L'Alsace. Tandis que le maire, la gendarmerie et des techniciens en investigation criminelle étaient sur place, un périmètre de sécurité a été mis en place dans la matinée.

Dans la nuit de vendredi à samedi, la stèle marquant l'emplacement de l'ancienne synagogue de Strasbourg, dynamitée par les nazis en 1941, a été vandalisée, un acte intervenant deux semaines après la profanation du cimetière juif de Quatzenheim, dans le Bas-Rhin. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter