Nouvelles tensions la nuit dernière à Argenteuil, Strasbourg et Mulhouse

Nouvelles tensions la nuit dernière à Argenteuil, Strasbourg et Mulhouse
Police

FAIT DIVERS – De nouveaux incidents se sont déroulés dans la nuit de mercredi à jeudi dans l'Hexagone. Ces tensions font notamment suite à la mort d'un jeune homme de 18 ans qui circulait à moto et sans casque le week-end dernier à Argenteuil (Val d'Oise).

Dans la nuit de mercredi à jeudi, de nouvelles tensions ont éclaté dans plusieurs villes de France et de nouveaux accidents avec des personnes circulant à moto, pour certaines s'adonnant à du rodéo, ont eu lieu. 

A Argenteuil, pour la quatrième soirée consécutive, les forces de l'ordre ont du intervenir pour que le calme revienne. Dans la ville du Val d'Oise, la police a ainsi procédé, entre 21h10 et 3 heures du matin, à quatre interpellations (trois pour jets de mortiers, un parce que 18 cocktails Molotov ont été retrouvés à côté de lui). Au total, 270 policiers ont été mobilisés sur le site. Aucun blessé n'est à déplorer. 

A Mulhouse, dans le quartier des Côteaux, la police municipale a pris en charge vers 19h30 jeudi pour une vitesse excessive un motard non casqué avec un véhicule non homologué. Le jeune homme de 17 ans a fini sa course en percutant un autre véhicule. Il a été transporté à l’hôpital pour un léger traumatisme crânien, selon les premiers éléments. Quelques heures plus tard, vers 23h30, une cinquantaine d’individus se sont rassemblés dans le quartier, barricadant certaines rues. Des caméras de surveillance ont été détruites et une poubelle incendiée à côté du poste de police.

A Strasbourg, enfin, dans le quartier de Neuhof, un appel a été passé à police secours vers 22 heures jeudi pour signaler que deux fillettes ont été renversées par une moto-cross qui s’adonnait à un rodéo. Sur place, les policiers ne retrouvent pas les enfants, ni la motocross. Vers 1h15, les urgences de l’hôpital signalent aux policiers la présence d’une mère et de ses deux filles âgées de 10 et 11 ans. Les enfants sont légèrement contusionnées aux bras et aux jambes. La vidéosurveillance est en cours d’exploitation. Une enquête a été ouverte.

Une marche blanche à Argenteuil

Les événements nocturnes successifs dans la ville d'Argenteuil font suite à la mort d'un homme de 18 ans dimanche prénommé Sabri et qui se trouvait au moment de son accident à moto près d'un véhicule de la brigade anti-criminalité. Une enquête est en cours pour déterminer les circonstances du drame survenu dans un quartier pavillonnaire de la ville quand ce jeune conducteur, non casqué, a percuté un poteau électrique en béton situé sur un trottoir. Selon les premières constatations, il n'était pas poursuivi par la voiture de la BAC, a indiqué lundi le parquet de Pontoise, qui a précisé que "les premières conclusions" de l'expertise en accidentologie allaient aussi dans le sens d'une "absence de choc entre le véhicule de la police et la moto". 

En début de semaine, la famille de la victime a annoncé son intention de déposer une plainte. Les avocates de la famille ont notamment pointé du doigt le fait que les lieux du drame n'aient pas été gelés pour que les constatations soient faites en bonne et due forme.

Une marche blanche doit avoir lieu en hommage à Sabri ce jeudi à 16 heures. Le cortège doit partir de la cité Champagne, à Argenteuil. 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent